Petroplus : la société égyptienne renonce à son projet de reprise

Une nouvelle désillusion pour l'usine Petroplus de Petit-Couronne, en Seine-Maritime. La société égyptienne Arabiyya Lel Istithmaraat International a décidé de retirer son offre de reprise de la raffinerie. C'était pourtant la proposition la plus sérieuse.

>
Ce retrait est une mauvaise nouvelle pour Yvon Scornet, le porte-parole de l'Intersyndicale Crédits : Jacques Hardouin | Durée : | Date :
1/

Arabiyya Lel Istithmaraat International jette l'éponge
Un nouveau coup dur. La société égyptienne Arabiyya Lel Istithmaraat a décidé de ne pas poursuivre son offre pour la reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne. "Monsieur Mohammed Metwalli, président de la société Arabiyya Lel Istithmaraat, informe que le conseil d'administration de sa société a pris la décision, le 6 mars dernier, de ne pas poursuivre l'étude de la reprise des actifs industriels et commerciaux du groupe Petroplus", dit le communiqué.

"Cette décision négative est motivée par la grande complexité de cette reprise dans le cadre de la phase judiciaire actuelle et du peu de temps qui lui est imparti - compte tenu de son entrée tardive dans le processus - pour en maîtriser les risques et présenter un projet industriel viable", ajoute le texte.

Fermeture programmée le 16 avril
L'offre égyptienne avait été jugée comme la plus sérieuse pour reprendre le site qui emploie 470 personnes par le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg début février. Depuis, la société libyenne Murzuk Oil et Terrae International ont décidé de faire une "offre conjointe". Elles ont demandé jeudi à rencontrer d'urgence le président de la République François Hollande.

Trois autres sociétés, la panaméenne Net Oil, Arabiyya Lel Istithmaraat International et la chypriote FJ Energy Group, étaient également en lice. La raffinerie fermera ses portes le 16 avril si aucun repreneur n'est validé par le tribunal de Rouen.

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous