Nicole Yardeni : "J'ai vu la vidéo de la tuerie de Toulouse"

Nicole Yardeni, qui préside le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF) en région Midi-Pyrénées, a eu accès aux images des caméras de surveillance qui ont filmé la tuerie de Toulouse, lundi matin. Sur RTL, elle décrit avec beaucoup d'émotion qu'elle y a vu "quelque chose d'irréel". "On voit un homme qui court après des enfants, qui en attrape et qui met une balle dans la tête à un enfant de huit ans". "On est ensemble", confie-t-elle dans un sanglot, "on doit rester comme une famille quand elle est dans la peine".

>
DOCUMENT RTL : Nicole Yardeni, qui préside le CRIF en Midi-Pyrénées, décrit les images de la tuerie dans l'école juive Crédit Média : Elizabeth Martichoux & Laurent Bazin

"Je n'arrive pas à penser que cet homme est fou"

Les images de la tuerie sont désormais placées sous scellé, mais Nicole Yardeni, qui préside le CRIF en région Midi-Pyrénées, a pu les visionner. Elle confie à RTL que l'on n'a "pas vraiment conscience" de la violence et de la froideur des événements.

"C'est un homme efficace, qui s'attaque à une cible facile, des gens désarmés", explique t-elle. "La vidéo montre un homme casqué qui rentre dans la cour de l'école au moment où les parents arrivent, où les enfants arrivent".

"Il court après ces enfants, se met à tirer. Il en attrape et met une balle dans la tête à un enfant de huit ans", raconte t-elle.

Comment se comporte l'individu ? Agit-il froidement, mécaniquement ? "Il y a quelque chose d'irréel", répond-elle. "Je n'arrive pas à penser que cet homme est fou. Dans l'aspect très déterminé, très calme, ça n'est pas la folie tel qu'on l'imagine, c'est le mal".

Face à la violence de ces images, Nicole Yardeni reste très mesurée. "Je ne veux pas utiliser des mots comme folie et rage", explique t-elle. "Être l'objet de la haine quand on est juif, c'est quelque chose qu'on apprend quand on est petit, mais en même temps on a une grande foi et un grand amour dans la vie".

Un professeur de religion, ses deux enfants ainsi qu'un autre enfant ont en effet été tués et un adolescent gravement blessé, lundi matin, par un homme qui s'en est pris à un collège juif à Toulouse, avant de s'enfuir à scooter comme le tueur des parachutistes de Montauban et Toulouse.

Selon les analyses ballistiques pratiquées, lundi, la même arme a été utilisée dans chacune des trois affaires.

par La rédaction de RTLJournalistes RTL
Suivez La rédaction de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7745675957
Nicole Yardeni : "J'ai vu la vidéo de la tuerie de Toulouse"
Nicole Yardeni : "J'ai vu la vidéo de la tuerie de Toulouse"
Nicole Yardeni, qui préside le Conseil Représentatif des Institutions Juives de France (CRIF) en région Midi-Pyrénées, a eu accès aux images des caméras de surveillance qui ont filmé la tuerie de Toulouse, lundi matin. Sur RTL, elle décrit avec beaucoup d'émotion qu'elle y a vu "quelque chose d'irréel". "On voit un homme qui court après des enfants, qui en attrape et qui met une balle dans la tête à un enfant de huit ans". "On est ensemble", confie-t-elle dans un sanglot, "on doit rester comme une famille quand elle est dans la peine".
http://www.rtl.fr/actu/nicole-yardeni-j-ai-vu-la-video-de-la-tuerie-de-toulouse-7745675957
2012-03-19 19:08:00