1 min de lecture Nice

Méningite foudroyante à Nice : trois morts ce week-end

Trois jeunes hommes sont morts d'une méningite foudroyante à Nice. Deux des trois victimes appartiennent à la même famille.

Vue générale de Nice (Alpes-Maritimes).
Vue générale de Nice (Alpes-Maritimes). Crédit : VALERY HACHE / AFP
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Trois Niçois âgés d'une vingtaine d'années ont succombé ce week-end du 22-23 février à une méningite foudroyante. Ils en présentaient les symptômes, et Marie-Claude Dumont, conseillère médicale du directeur de l'Agence régionale de santé en région PACA a déclaré : "On peut considérer qu'il s'agit de trois cas de méningite."

Un homme de 22 ans est mort samedi d'une méningite à méningocoque B. Il résidait de longue date à l'hôpital psychiatrique de Sainte-Marie à Nice. Ce type de méningite hautement pathogène se transmet uniquement par la salive et tout l'entourage de la victime a été traité préventivement par antibiotiques. Le jeune homme n'avait aucun lien avec les deux autres victimes.

À lire aussi
Un Canadair lutte contre les flammes le 17 juillet 2017 à Castagniers (Alpes-Maritimes). le journal
Le journal de 7h : les habitants de Castagniers ont eu très peur du violent incendie

Dimanche, un homme de 29 ans est décédé d'une méningite, cette fois à l'hôpital L'Archet de Nice. Une autopsie doit encore préciser mardi le typage de cette méningite, "probablement à méningocoque C" (pour lequel existe un vaccin). Son beau-frère de 22 ans, avec qui il avait été en contact, était décédé vendredi à son domicile "dans un contexte infectieux qui permet de penser qu'il y a une forte suspicion de méningite". Toutefois, la famille n'a pas souhaité procéder à une autopsie, précise l'ARS.

Situation préoccupante

Une quatrième victime, un adolescent, serait quant à elle en réanimation, rapporte Nice Matin. Une source proche du dossier a déclaré ce lundi à Nice Matin : "Nous ne sommes pas au début d'une épidémie mais la situation est préoccupante."

L'Agence régionale de santé a mis en place un traitement préventif chez les personnes qui ont eu un contact prolongé avec les victimes. Elle s'est montré néanmoins rassurante, assurant au quotidien que "c'est un germe assez fragile qui ne survit pas longtemps dans le milieu extérieur."

Selon l'Organisation mondiale de la santé, les symptômes les plus fréquents sont une raideur de la nuque, une fièvre élevée, une crainte de la lumière, des maux de tête, des vomissements et un état confusionnel.  

>
Les conclusions amènent à penser qu'il s'agit d'un malheureux concours de circonstances Crédit Média : Jean-Louis Pacull | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nice Info Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7769952312
Méningite foudroyante à Nice : trois morts ce week-end
Méningite foudroyante à Nice : trois morts ce week-end
Trois jeunes hommes sont morts d'une méningite foudroyante à Nice. Deux des trois victimes appartiennent à la même famille.
http://www.rtl.fr/actu/meningite-foudroyante-a-nice-trois-morts-ce-week-end-7769952312
2014-02-25 07:38:00
http://media.rtl.fr/cache/-ODGz_STd3rQvvWrwJ9ICA/330v220-2/online/image/2014/0201/7769349858_vue-generale-de-nice-alpes-maritimes.jpg