Me Fédida, avocat de Florence Lamblin : "Ma cliente est désormais en règle avec le fisc"

Florence Lamblin est en règle avec le fisc. Selon Me Fedida, l'avocat de cette élue (EELV) de Paris, un "chèque de 31.000 €" a été envoyé à l'administration fiscale. Me Fédida explique par ailleurs sur RTL ce lundi que sa cliente est mise en examen pour "blanchiment", mais qu'elle ignorait tout du trafic de drogue. Florence Lamblin a été mise en cause dans cette affaire car elle détenait une importante somme d'argent (de 450.000 à 500.000 €) sur des comptes en Suisse et dans des coffres. De l'argent en lien avec un trafic de stupéfiants, pour lequel diverses personnalités ont joué le rôle de "blanchisseurs". L'élue avait reconnu la fraude fiscale mais dément être impliquée dans ce trafic.

>
Me Fédida, avocat de Florence Lamblin : "Elle a régularisé le paiement des impôts qu'elle devait" Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel Télécharger

Florence Lamblin a reconnu les faits d'évasion fiscale. S'est-elle conformée à la loi ?

"Aujourd'hui Mme Lamblin a régularisé des déclarations rectificatives auprès de l'administration des impôts après neuf jours de tempête et de rouleau compresseur médiatique. Elle a également régularisé le paiement des impôts qu'elle devait, en versant un chèque d'un montant de 31.000 €. Le volet fiscal est donc en partie clos".

L'administration fiscale lui a-t-elle infligé des pénalités ?

"Pas encore, car l'administration n'a pas fait connaître sa position vis-à-vis de sa position. Je ne doute qu'elle va saler un peu l'addition, mais qu'elle tiendra compte de ce geste volontaire, afin de garder de la sérénité dans ce dossier."

Florence Lamblin est mise en examen dans le cadre de cette affaire de drogue. Que risque-t-elle ?


"Elle n'a jamais été mise en examen pour blanchiment d'argent provenant d'un trafic de stupéfiants. La mise en examen qui la concerne porte exclusivement sur du blanchiment, mais le juge l'a dégagée de tout soupçon de participation, ou même de connaissance d'un trafic de stupéfiants".

Elle a suspendu l'exercice de ses mandats politiques. Compte-t-elle désormais reprendre ses activités ?

"C'est une décision qui lui appartient. Il faut d'ailleurs relativiser l'enjeu, car elle n'a pas de mandat national. Je l'ai poussé à ne pas prendre de décision irréparable." (NDLR : peu de temps après l'interview, Florence Lamblin a finalement décidé de démissionner de ses mandats électifs).

Son parti, Europe Ecologie-Les Verts, l'a pourtant durement critiquée

"J'aime imaginer l'écologie comme une idée de la non-violence. Ce que j'ai entendu était d'une incroyable violence, surtout de la part de quelqu'un (NDLR : Eva Joly) qui a été magistrat pendant de nombreuses années, et qui devrait être attachée aux grands principes et à la détresse de certaines situations individuelles."

A-t-elle reçu des soutiens politiques inattendus ?


"Non, elle s'est trouvée seule avec ce débordement médiatique. En revanche, qu'est-ce qu'il y a comme procureurs dans ce pays !"

INFOGRAPHIE - Le système de blanchiment mis à jour

(cliquez pour agrandir l'image)

Drogue : le système de blanchiment d'argent mis à jour

par Julien DumondJournaliste
Suivez Julien Dumond sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7753755386
Me Fédida, avocat de Florence Lamblin : "Ma cliente est désormais en règle avec le fisc"
Me Fédida, avocat de Florence Lamblin : "Ma cliente est désormais en règle avec le fisc"
Florence Lamblin est en règle avec le fisc. Selon Me Fedida, l'avocat de cette élue (EELV) de Paris, un "chèque de 31.000 €" a été envoyé à l'administration fiscale. Me Fédida explique par ailleurs sur RTL ce lundi que sa cliente est mise en examen pour "blanchiment", mais qu'elle ignorait tout du trafic de drogue. Florence Lamblin a été mise en cause dans cette affaire car elle détenait une importante somme d'argent (de 450.000 à 500.000 €) sur des comptes en Suisse et dans des coffres. De l'argent en lien avec un trafic de stupéfiants, pour lequel diverses personnalités ont joué le rôle de "blanchisseurs". L'élue avait reconnu la fraude fiscale mais dément être impliquée dans ce trafic.
http://www.rtl.fr/actu/me-fedida-avocat-de-florence-lamblin-ma-cliente-est-desormais-en-regle-avec-le-fisc-7753755386
2012-10-22 18:11:00