Maison de retraite pour homosexuels : "Ça m'embête d'être mis devant le fait accompli", explique le maire

TÉMOIGNAGE RTL - Le maire de Sallèles d'Aude, un village qui va accueillir une maison de retraite destinée à la communauté gay, regrette de ne pas avoir été mis au courant de la nature du projet immobilier dès le début.

Des bateaux de vacanciers transitent sur le canal du Midi, le 30 juillet 2002 près de Salléles d'Aude.
Crédit : AFP / PASCAL PAVANI
Des bateaux de vacanciers transitent sur le canal du Midi, le 30 juillet 2002 près de Salléles d'Aude.

"C'est un gros projet sur ma commune, mais je ne savais pas du tout que c'était pour des homosexuels" raconte Yves Bastié à RTL, au sujet du Village-Canal du Midi, qui doit voir le jour à Sallèles d'Aude près de Narbonne.

Je pensais que c'était le magasin de farces et attrapes du coin qui me faisait une blague

Yves Bastié, maire de Sallèles d'Aude

"Ce qui m'embête le plus, c'est d'être mis devant le fait accompli", regrette le maire du village qui devrait accueillir cette maison de retraite destinée à la communauté gay. "Au départ, je pensais que c'était le magasin de farces et attrapes du coin qui me faisait une blague", explique cet élu.

"Et puis on a vérifié les dernières publicités" faites par la société The Villages Group sur son site internet. Le drapeau arc-en-ciel y est clairement affiché, dès la page d'accueil.

Crédit : Capture d'écran / The Villages Group (DR)
La photo de présentation du site internet consacré au projet de maison de retraite à Sallèles d'Aude

Pour Yves Bastié, l'investisseur aurait pu dévoiler "le fond de son projet" - à savoir que l'établissement serait destiné aux homosexuels - lorsqu'il a fait sa demande de permis de construire auprès de la mairie. "Ce serait d'ailleurs un motif pour refuser un permis s'il y avait ce type de précision", ajoute-t-il.

Le maire de Sallèles d'Aude l'assure, sa grogne n'a rien d'homophobe. "Les gens font ce qu'ils veulent", a-t-il déclaré. "Que ce soit une maison de retraite pour des homosexuels ou des hétéros, ou des blancs ou des rouges, moi je défends des règles administratives".

>
Maison de retraite pour homosexuels : "Ce qui m'embête, c'est d'être mis devant le fait accompli" Crédit : Laura Maucci
La rédaction vous recommande
par Laura MaucciJournaliste RTL
Suivez Laura Maucci sur :
Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous