Liliane Bettencourt entendue pour la première fois par un juge

Le juge bordelais Jean-Michel Gentil s'est rendu le jeudi 19 janvier au domicile de la milliardaire, à Neuilly-sur-Seine. Il était déjà venu en juin, avec des experts. Cette fois, il l'a entendue comme partie civile. C'est une information RTL de Mathieu Delahousse.

Ceci est une info RTL
Crédit : RTL
Ceci est une info RTL

L'enquête sur les abus de faiblesse dont Liliane Bettencourt aurait été victime depuis septembre 2006 se poursuit à un rythme soutenu et en toute discrétion : La milliardaire a été entendue à son domicile de Neuilly-sur-Seine comme partie civile le 19 janvier dernier par le juge Jean-Michel Gentil. Le magistrat bordelais, saisi avec Cécile Ramonatxo et Valérie Noël des différents volets de l'affaire, s'est déplacé afin d'entendre la milliardaire.

L'audition, qui selon des sources proches du dossier "s'est déroulée sans aucun problème" et dans un climat "courtois", avait comme objectif de recueillir d'éventuelles déclarations spontanées et surtout de l'interroger sur ses souvenirs à propos des dons et opérations financières réalisés entre septembre 2006 et septembre 2011. Dans ce volet de l'affaire, les magistrats veulent notamment connaitre son degrès de connaissance des actes qui étaient signés en son nom. Ils cherchent aussi à établir quelles étaient ses relations avec son entourage. Madame Bettencourt, qui est placée sous tutelle depuis le 17 octobre dernier, est âgée de 89 ans.

Son audition comme partie civile est importante puisqu'il s'agit de la première menée par un juge d'instruction. L'héritière de l'Oréal avait été entendue en juillet 2010 par les enquêteurs de la brigade financière saisis de l'enquête préliminaire pour trafic d'influence. Elle avait alors affirmé qu'elle ne s'occupait en rien de financement politique et seul son mari André, décédé en 2007, avait pu s'intéresser à cette question. La milliardaire avait également été entendue à ce moment-là sur les soupçons de fraude fiscale et de trafic d'influence apparus dans les enregistrements réalisés à son domicile par son majordome.

Depuis le dépaysement de l'enquête de Nanterre vers Bordeaux, Madame Bettencourt n'avait pas été entendue. Elle avait refusé par deux fois les convocations du juge Jean-Michel Gentil pour raisons de santé. Le magistrat s'était donc présenté le 7 juin 2010 au matin à son domicile accompagné de plusieurs médecins afin de lui faire subir plusieurs expertises mais la milliardaire n'avait pas été formellement entendue par le juge à cette occasion. Les experts, en revanche, avaient conclu à l'issue de ce rendez-vous que Mme Bettencourt souffrait depuis 2006 de troubles affectant ses factualités mentales. Ils évoquaient également l'existence d'une maladie d'Alzheimer.

L'audition comme partie civile de Liliane Bettencourt a précédé l'audition, la semaine dernière à Bordeaux, de François-Marie Banier, son ami Martin d'Orgval et l'ancien gestionnaire de fortune Patrice de Maistre. Tous les trois avaient été mis examen mi-décembre, notamment pour abus de faiblesse et abus de confiance. La semaine dernière, les trois magistrats ont interrogé les trois hommes simultanément et séparément.

Par ailleurs, la cour de cassation doit se prononcer ce mardi sur la validité des enregistrements réalisés par le majordome au sein de la villa de la millardaire. Ce sont les conversations captées par son Dictaphone qui sont à l'origine des enquêtes judiciaires menées d'abord à Nanterre puis à Bordeaux. Si la cour de cassation estime qu'elles sont illégales, une grande partie des enquêtes en cours pourrait s'effondrer.

par Mathieu DelahousseJournaliste RTL
Suivez Mathieu Delahousse sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7742907145
Liliane Bettencourt entendue pour la première fois par un juge
Liliane Bettencourt entendue pour la première fois par un juge
Le juge bordelais Jean-Michel Gentil s'est rendu le jeudi 19 janvier au domicile de la milliardaire, à Neuilly-sur-Seine. Il était déjà venu en juin, avec des experts. Cette fois, il l'a entendue comme partie civile. C'est une information RTL de Mathieu Delahousse.
http://www.rtl.fr/actu/liliane-bettencourt-entendue-pour-la-premiere-fois-par-un-juge-7742907145
2012-01-30 22:25:00
http://media.rtl.fr/cache/5qFM7BuFKkc_ft5EYfFmCw/330v220-2/online/image/2011/1009/7724860307_ceci-est-une-info-rtl.jpg