Les "veilleurs" marchent sur la Concorde malgré l'interdiction de manifester

Alors que la préfecture a interdit la manifestation, 200 opposants au mariage pour tous se rendent place de la Concorde par petits groupes.

Les veilleurs, ici à Nantes le 28 août, se rendent à la Concorde malgré l'interdiction de manifester.
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Les veilleurs, ici à Nantes le 28 août, se rendent à la Concorde malgré l'interdiction de manifester.

Quelque 200 "veilleurs" opposés au mariage homosexuel ont quitté samedi par petits groupes La Défense pour se rendre place de la Concorde à Paris.

Dans le calme, sans signes distinctifs ni slogans, les Veilleurs, qui réfutent le terme de manifestation, s'étaient donné rendez-vous sur le parvis du quartier d'affaires et prévoyaient de participer à une veillée près de l'obélisque. Un responsable de la préfecture de Paris a tenté de les dissuader de se rendre à la Concorde, sans succès.

Circulation interdite entre la porte Maillot et l’Arc-de-Triomphe

La veille, la préfecture de police de Paris avait interdit la manifestation des Veilleurs qui prévoyaient d'emprunter les Champs-Élysées pour atteindre la Concorde, pour "préserver l'ordre public". Les manifestations sont toujours interdites sur les Champs-Elysées, notamment en raison de la proximité de l'Elysée.

En fin d'après-midi samedi, un cordon de CRS empêchait la circulation, trottoirs compris, entre la porte Maillot et l'Arc-de-Triomphe. Et plusieurs stations de métro dans ce quartier ont été fermées.

Partis à pied de Rochefort le 11 août

Une trentaine de Veilleurs étaient partis le 11 août de Rochefort (Charente-Maritime) pour rejoindre Paris, périple à "la rencontre des Français".

François Muller, 66 ans, habitant la région parisienne, a fait la dernière étape à pied depuis Bondy (Seine-Saint-Denis). "Nous nous rassemblons pour lire des textes, chanter des chants surtout connus des scouts", a-t-il expliqué, jugeant la loi Taubira "inique". "Ce n'est pas parce qu'une loi est passée qu'elle est juste", a-t-il ajouté. "Les veilleurs, c'est un mouvement non-violent, je ne vois pas pourquoi on nous interdirait de nous déplacer", a-t-il déclaré.

A La Défense, Alexis Marsan, commissaire divisionnaire à la préfecture de police (PP), a constaté qu'il n'y avait pas de cortège massif et rappelé l'interdiction. "Il s'agit d'essayer de trouver des solutions" pour faire en sorte que le droit de manifester s'exerce, a-t-il expliqué.

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7764182663
Les "veilleurs" marchent sur la Concorde malgré l'interdiction de manifester
Les "veilleurs" marchent sur la Concorde malgré l'interdiction de manifester
Alors que la préfecture a interdit la manifestation, 200 opposants au mariage pour tous se rendent place de la Concorde par petits groupes.
http://www.rtl.fr/actu/les-veilleurs-marchent-sur-la-concorde-malgre-l-interdiction-de-manifester-7764182663
2013-08-31 19:48:18
http://media.rtl.fr/cache/tw7TBFyzO4yfNUQpFcQ4HA/330v220-2/online/image/2013/0831/7764182745_les-veilleurs-ici-a-nantes-le-28-aout-se-rendent-a-la-concorde-malgre-l-interdiction-de-manifester.jpg