1 min de lecture France

Les soutiens-gorge seraient inutiles voire dangereux, selon une étude

TÉMOIGNAGES - Les soutiens-gorge ne serviraient à rien : c'est la conclusion d'une étude scientifique menée à Besançon et dévoilée lors d'un colloque sur le thème du sein la semaine dernière.

Les soutien-gorges accentueraient la chute du sein selon le Dr Rouillon
Les soutien-gorges accentueraient la chute du sein selon le Dr Rouillon Crédit : PHILIPPE MERLE / AFP
Samuel Goldschmidt et La rédaction numérique de RTL

Les soutiens-gorge ne seraient pas efficaces. Pis, les seins se porteraient mieux sans. C'est ce qu'explique le professeur Jean-Denis Rouillon, médecin du sport depuis 15 ans.

Depuis 1997, il a soumis plus de 300 femmes au test du triangle de Buffon (la distance entre les pointes des tétons et le nombril), avec et sans soutien-gorge, et a présenté ses conclusions lors d'un colloque sur le sein organisé par le laboratoire C3S (culture, sport, société) de l'Université de Franche-Comté à Besançon.

Toutes celles qui ont arrêté de mettre un soutien-gorge ont constaté un bénéfice

Professeur Jean-Denis Rouillon, auteur de l'étude
Partager la citation

Selon le professeur Rouillon : "Le soutien-gorge fabrique ou aggrave la ptôse, c'est-à-dire la chute du sein (physiologique avec l'âge). Les femmes qui ont arrêté de mettre un soutien-gorge ont constaté un bénéfice. Le sein a tendance à remonter sur la cage thoracique, à se raffermir et surtout l'angle des mamelons regarde plus vers le haut".

À lire aussi
Des pièces de Meccano prêtes à être emballées (Illustration) artisanat
Noël en France : l’usine Meccano à Calais

Le soutien-gorge rend le système de suspension paresseux et favorise l'affaissement du dos

Genevieve Belot, a participé à l'étude du Dr Rouillon
Partager la citation

Même son de cloche pour les patientes, ravies de se sentir libres à nouveau. Genevieve Belot fait partie de ces femmes qui ne reviendront plus en arrière : "Le soutien-gorge rend le système de suspension paresseux et favorise l'affaissement du dos. De plus, je ne supportais plus les sangles trop fortes, donc j'ai changé ma garde-robe."

Le professeur, qui n'a rien contre la lingerie, explique que "contrairement à ce que l'on croit, les femmes ont le choix, dit-il. Il n'est pas dangereux d'arrêter de mettre un soutien-gorge, bien au contraire, même pour les fortes poitrines".

>
Les soutiens-gorge seraient inutiles voire dangereux, selon une étude Crédit Image : Romain Boe / SIPA / RTL | Crédit Média : Samuel Goldschmidt | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
France Info Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7765864971
Les soutiens-gorge seraient inutiles voire dangereux, selon une étude
Les soutiens-gorge seraient inutiles voire dangereux, selon une étude
TÉMOIGNAGES - Les soutiens-gorge ne serviraient à rien : c'est la conclusion d'une étude scientifique menée à Besançon et dévoilée lors d'un colloque sur le thème du sein la semaine dernière.
http://www.rtl.fr/actu/les-soutiens-gorge-seraient-inutiles-voire-dangereux-selon-une-etude-7765864971
2013-10-21 16:31:00
http://media.rtl.fr/cache/7dIIMyvKctCq1ew267XzVA/330v220-2/online/image/2013/1021/7765865593_soutif.jpg