Les produits de beauté, facteurs d'infertilité et de cancers

DÉCRYPTAGE - Une étude révèle que 40 % des produits de beauté contiennent des perturbateurs endocriniens, aux conséquences réelles sur la santé, tandis que les cosmétiques bio semblent épargnés.

Test d'un produit cosmétique dans un laboratoire
Crédit : AFP
Test d'un produit cosmétique dans un laboratoire

La mission de l'institut indépendant de notation Noteo consiste à évaluer des dizaines de milliers de produits du quotidien, selon quatre critères : santé, environnement, social et budget. Sa dernière étude, parue vendredi, s'est intéressée aux produits d'hygiène-beauté et à leurs polluants. Les résultats sont peu rassurants : sur 15.000 produits de beauté-hygiène analysés, prés de 40 % contiennent au moins un perturbateur endocrinien.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) considèrent les perturbateurs endocriniens comme une menace mondiale pour la santé, notamment du fait de leur impact sur la fertilité ou sur les troubles neurocomportementaux.

Les cosmétiques les plus touchés

Les vernis à ongles arrivent en tête du classement Noteo : 74 % d'entre eux contiennent au moins un perturbateur endocrinien.

Ils sont suivis de près par les fonds de teint, avec un taux de 71 %.

Viennent ensuite les produits de maquillage pour les yeux, à 51 %. Puis les démaquillants (43 %), les rouges à lèvres (40 %), les soins du visage (38 %), les déodorants (36%), les dentifrices (30%) et enfin les shampoings (24%).

Crédit : NOTEO
Les perturbateurs endoctriniens dans notre salle de bain

Des substances dangereuses même à faible dose

"Les perturbateurs endocriniens se définissent comme des substances chimiques interférant avec la régulation hormonale des êtres vivants. Ils sont notamment susceptibles de provoquer, même à très faibles doses, une grande variété d'effets, en particulier sur le développement physiologique des individus exposés pendant la période intra-utérine", rappelle l'AFP.

Ils auraient un "impact sur la fertilité", et sont corrélés à "l'augmentation du nombre de cancers dits hormono-dépendants, comme les cancers du sein et de la prostate", précise l'agence.

Les toxicologues craignent notamment l'effet "cocktail", c'est-à-dire "l'addition au cours d'une journée de tous ces produits (...) cumulée à l'exposition à un environnement lui-même pollué par les perturbateurs endocriniens, expliquait Le Monde après une étude réalisée en avril par UFC-Que Choisir, qui pointait déjà la présence de ces perturbateurs dans de nombreux cosmétiques. 

Parabènes, triclosan... les noms à surveiller

Parmi les perturbateurs endocriniens les plus fréquemment utilisés dans les produits d'hygiène-beauté, on trouve les parabènes, utilisées dans 23 % d'entre eux, le cyclopentasiloxane, utilisé dans 15 %, et enfin le triclosan, présent dans seulement 1,3% des produits.

Pour se protéger : les produits bio

Les produits labellisés bio semblent largement épargnés par le phénomène.

En effet, selon l'étude, les perturbateurs endocriniens n'ont été retrouvés que dans 1,3 % des produits, essentiellement le cinnamal, présent naturellement dans certaines huiles essentielles comme la cannelle, la jacinthe, ou encore le patchouli.

Les mesures du gouvernement

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, et Philippe Martin, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, ont lancé début septembre une consultation publique pour une stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens. L'objectif étant d'en limiter l'exposition afin de réduire les conséquences sanitaires, environnementales, mais aussi économiques et sociales.

La rédaction vous recommande
par Eléonore TaicherJournaliste RTL
Suivez Eléonore Taicher sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7764554311
Les produits de beauté, facteurs d'infertilité et de cancers
Les produits de beauté, facteurs d'infertilité et de cancers
DÉCRYPTAGE - Une étude révèle que 40 % des produits de beauté contiennent des perturbateurs endocriniens, aux conséquences réelles sur la santé, tandis que les cosmétiques bio semblent épargnés.
http://www.rtl.fr/actu/les-produits-de-beaute-facteurs-d-infertilite-et-de-cancers-7764554311
2013-09-14 18:58:00
http://media.rtl.fr/cache/Z3IayrDTiP-8X10UUV3uhA/330v220-2/online/image/2013/0914/7764556217_test-d-un-produit-cosmetique-dans-un-laboratoire.jpg