Le Pr Dominique Maraninchi : "Plus question de prescrire le Diane 35 comme un contraceptif"

VIDEO - L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a fait état de quatre décès depuis 1987 en France liés à la prise du Diane 35, un médicament utilisé dans le traitement de l'acné mais aussi comme contraceptif oral. Le laboratoire Bayer a réagi en soulignant que le risque de formation de caillot lié à la prise de la pilule était "connu et clairement indiqué dans la notice d'information patient". Y a-t-il lieu de paniquer ? Le professeur Dominique Maraninchi, directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament, était l'invité de RTL lundi matin.

Le professeur Dominique Maraninchi sur RTL le 28 janvier 2013
Crédit : RTL
Le professeur Dominique Maraninchi sur RTL le 28 janvier 2013
rtletvous >
Le directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament : "Bayer ne nous a pas demandé d'enregistrer le Diane 35 comme un contraceptif" Crédits Média : | Durée : | Date :
1/

"Il faut arrêter cet usage ambigu"

Dominique Maraninchi a confirmé par ailleurs que des "décisions seraient prises dans la semaine" concernant le Diane 35 en tant que traitement contre l'acné, compte tenu de son profil de risque (thromboses pouvant déboucher sur des embolies pulmonaires). L'agence nationale du médicament fait état sur ces vingt-cinq dernières années de quatre décès "imputables à une thrombose veineuse liée à Diane 35", un traitement contre l'acné mais à l'usage détourné comme contraceptif oral et utilisé par 315.000 femmes.

"Il faut trancher pour arrêter cet usage ambigu", a déclaré le professeur au micro RTL de Laurent Bazin. "Il faut arrêter de l'utiliser comme contraceptif. Cette situation a assez duré".

"Ca fait vingt-cinq ans que ça dure en France alors que (le Diane 35) n'est pas autorisé comme contraceptif", a-t-il poursuivi. "C'est la responsabilité de l'agence que de faire respecter les indications des médicaments", a-t-il ajouté en rappelant que le laboratoire Bayer n'avait "pas demandé à enregistrer le Diane 35 comme contraceptif". D'ailleurs, a souligné le patron de l'ANSM, "nos experts et les gynécologues considèrent  que ce n'est pas un bon contraceptif".

Dominique Maraninchi a rappelé que l'agence du médicament travaillait depuis un an sur ce dossier notamment pour évaluer le rapport bénéfice/risque du Diane 35. "Nous avons interrogé les dermatologues pour leur demander : "'Est-ce un bon traitement contre l'acné ?' et 'est-ce que vous acceptez ce profil de risque dans le traitement contre l'acné '?" Avant de souligner : "C'est indiscutablement actif" dans l'acné "mais il y a d'autres options thérapeutiques".

Bayer a réagi dimanche en soulignant que le risque de formation de caillot lié à à la prise de Diane 35 était "connu et clairement indiqué dans la notice d'information patient", et que ce traitement ne devait être prescrit que contre l'acné, "dans le respect des contre-indications".

(Avec dépêches)

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7757395837
Le Pr Dominique Maraninchi : "Plus question de prescrire le Diane 35 comme un contraceptif"
Le Pr Dominique Maraninchi : "Plus question de prescrire le Diane 35 comme un contraceptif"
VIDEO - L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a fait état de quatre décès depuis 1987 en France liés à la prise du Diane 35, un médicament utilisé dans le traitement de l'acné mais aussi comme contraceptif oral. Le laboratoire Bayer a réagi en soulignant que le risque de formation de caillot lié à la prise de la pilule était "connu et clairement indiqué dans la notice d'information patient". Y a-t-il lieu de paniquer ? Le professeur Dominique Maraninchi, directeur général de l'Agence nationale de sécurité du médicament, était l'invité de RTL lundi matin.
http://www.rtl.fr/actu/le-pr-dominique-maraninchi-plus-question-de-prescrire-le-diane-35-comme-un-contraceptif-7757395837
2013-01-28 08:31:00
http://media.rtl.fr/cache/Jsoklr3zLQfhs351ZPvTlw/330v220-2/online/image/2013/0128/7757397637_le-professeur-dominique-maraninchi-sur-rtl-le-28-janvier-2013.jpg