1 min de lecture Éducation nationale

Le coût de la vie étudiante augmente de 3,7%, selon l'Unef

La rentrée universitaire sera plus chère, selon une enquête de l'Unef que RTL vous a révélée en exclusivité tôt lundi matin. Le coût des étudiants augmente de 3,7%, soit deux fois plus vite que l'inflation (1,9%, selon l'Insee). Le premier syndicat étudiant met notamment l'accent sur la flambée des loyers liée au logement de petites surfaces : +10,8% à Paris et +2,3% en région. Sans oublier la hausse des frais d'inscription et d'alimentation.

Des étudiants dans un amphithéâtre
Des étudiants dans un amphithéâtre
La rédaction numérique de RTL avec Christophe Ponzio et Bernard Poirette

Selon l'Union nationale des étudiants de France, premier syndicat étudiant, le loyer reste le premier poste de dépense des étudiants, en moyenne 50% de leur budget annuel. L'encadrement des loyers prévu par Cécile Duflot est insuffisant : il laisse de côté huit académies et 27 villes universitaires, et exclut de fait 550.000 étudiants, précise l'Unef.

Les étudiants subissent  aussi la hausse des prix notamment ceux de l'alimentation (+3,2%, selon l'Insee) et des vêtements (+4%, selon l'Insee). Ajouter à cela, une hausse de 2% des frais obligatoires (frais d'inscription, cotisation à la sécurité sociale étudiante, ticket restaurant universitaire) décidés par le gouvernement. Si cette hausse est moins importante que les années précédentes, c'est toutefois un poids de plus dans les dépenses étudiantes.

Malgré une revalorisation cet été des bourses sur critères sociaux de 2,1%, l'Unef souligne que cela n'a pas permis d'améliorer la situation globale des étudiants. En effet, seuls deux étudiants sur dix bénéficient d'une bourse mensuelle. Pour tous les autres, aucune mesure n'a été prise pour les protéger de la crise.

Parallèlement, les étudiants sont de plus en plus nombreux à avoir un job à côté de leurs études, les aides de leurs familles ne suffisant plus : le salariat étudiant est un phénomène qui touche dorénavant 73% des étudiants. Cette situation est la première cause d'échec à l'université.

Face à cette précarité accrue, l'Unef tire à nouveau le signal d'alarme, et dit au gouvernement que la bonne volonté ne suffit pas. Le syndicat réclame la mise en œuvre "au plus vite" de l'allocation autonomie, promesse de campagne du président de la République, afin d'"endiguer la paupérisation des étudiants".

Il demande un doublement du budget des bourses, qui pourrait être financé par le redéploiement de la demi-part fiscale accordée aux familles qui ont un étudiant à charge. Le gouvernement a revalorisé de 2,1 % les bourses existantes.

(Avec dépêche)

Lire la suite
Éducation nationale Social Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7751754117
Le coût de la vie étudiante augmente de 3,7%, selon l'Unef
Le coût de la vie étudiante augmente de 3,7%, selon l'Unef
La rentrée universitaire sera plus chère, selon une enquête de l'Unef que RTL vous a révélée en exclusivité tôt lundi matin. Le coût des étudiants augmente de 3,7%, soit deux fois plus vite que l'inflation (1,9%, selon l'Insee). Le premier syndicat étudiant met notamment l'accent sur la flambée des loyers liée au logement de petites surfaces : +10,8% à Paris et +2,3% en région. Sans oublier la hausse des frais d'inscription et d'alimentation.
http://www.rtl.fr/actu/le-cout-de-la-vie-etudiante-augmente-de-3-7-selon-l-unef-7751754117
2012-08-20 08:50:00
https://media.rtl.fr/cache/j0fx3sMra2nCWlD9WfiIoQ/330v220-2/online/image/2012/0820/7751754148_des-etudiants-dans-un-amphitheatre.jpg