La soeur d'un djihadiste français : "J'ai honte de ce qu'il est devenu"

Document RTL - Sonia, la sœur d'un djihadiste français arrêté il y a quelques jours au Mali, a décidé de sortir de son silence. Révoltée par le comportement de son frère, elle exprime sa colère et son incompréhension. Retrouvez l'intégralité de son témoignage.

>
Sonia : "J'espère que mon frère paiera pour tout ce qu'il a fait" Crédit Média : Etienne Baudu

Trahison & honte
Djamel, 37 ans, a été arrêté les armes à la main par les troupes françaises au terme d'un parcours étonnant. Car avant d'aller combattre aux côtés des islamistes du Mali, il a aussi connu, dans sa jeunesse, les rangs de la police nationale.

Sa soeur, Sonia, mère de famille de 30 ans, réside dans la région grenobloise. C'est là que Djamel, de nationalité franco-algérienne, a longtemps vécu  avant de partir à Bonneville en Haute-Savoie où il s'est marié avant de revenir à Grenoble, chez sa mère, lorsqu'il s'est séparé de son épouse avec qui il a eu trois enfants, âgés respectivement de 6, 4 et 1 an et demi.

Aujourd'hui, Sonia a des mots très durs à l'encontre de son frère : "J'ai honte de ce qu'il a fait, j'ai honte de ce qu'il est devenu. Depuis que j'ai su qu'il était au Mali, il est mort et enterré. Ce n'est plus mon frère. Ce n'est plus un membre de la famille. Il a fait le pire du pire : combattre les troupes françaises alors que c'est la France qui l'a fait grandir, qui lui a permis de faire des études, de travailler, d'avoir une femme, des enfants. Il a trahi sa famille, il a trahi une nation, il a trahi la France. Il s'est même trahi lui même. Car il a demandé à être français. Détenir une carte d'identité française et aller combattre la France, il faut vraiment être culotté. Il a fait du mal à tout le monde. Il faut qu'il paye !"

Un parcours dissonant

" Djamel a demandé la nationalité française à sa majorité. Et il a obtenu", explique Sonia.
"A la fin des années 90, il est rentré dans la gendarmerie. Puis, il a travaillé dans la police. A la BAC, la Brigade Anti-Criminalité de Grenoble. Il a donc porté l'uniforme français. C'est vrai que cela peut paraître hallucinant lorsqu'on voit ce qu'il est devenu aujourd'hui. Il voulait devenir CRS. Il est resté environ un an au sein de la BAC." confie-t-elle. 
"A cette époque, Djamel était comme tout le monde. Il aimait faire la fête. Il allait à la mosquée, mais sans plus. Après son mariage en 2005 à Bonneville, il a commencé à se faire pousser la barbe, à avoir de mauvaises fréquentations avec des barbus, qui essayaient d'endoctriner des jeunes dans la religion extrémiste. Il nous disait qu'il allait juste faire sa prière, que cela n'allait pas plus loin. Ensuite, je ne sais pas comment il a basculé." reconnaît Sonia.  Djamel multiplie les emplois : agent de sécurité, maintenance d'engins de chantier, employé dans un abattoir, une boucherie halal. Il connait aussi de sérieuses difficultés dans son couple. "Il ne s'occupait plus des ses enfants, de sa femme. Il était devenu salafiste, portait des qamis, les djellabas des salafistes. Il disait parfois qu'il allait rejoindre Al Qaïda. Mais pour nous, c'était des paroles en l'air. On ne le croyait pas".
En novembre dernier, alors qu'il vivait chez ma mère à Grenoble, il lui a dit qu'il partait travailler à Paris. Mais sa famille va ensuite découvrir qu'il appelle du Mali. "Il faut qu'il s'explique, vis-à-vis de sa famille, de la France. Qu'il dise pourquoi il a fait ça, comment il en est arrivé là" lance Sonia. Au Mali, Djamel attendrait toujours son extradition. La semaine dernière, son épouse et sa mère ont été longuement entendues par la police.

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7759560731
La soeur d'un djihadiste français : "J'ai honte de ce qu'il est devenu"
La soeur d'un djihadiste français : "J'ai honte de ce qu'il est devenu"
Document RTL - Sonia, la sœur d'un djihadiste français arrêté il y a quelques jours au Mali, a décidé de sortir de son silence. Révoltée par le comportement de son frère, elle exprime sa colère et son incompréhension. Retrouvez l'intégralité de son témoignage.
http://www.rtl.fr/actu/la-soeur-d-un-djihadiste-francais-j-ai-honte-de-ce-qu-il-est-devenu-7759560731
2013-03-18 08:15:00