L'exil massif des jeunes diplômés français

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à faire leurs valises pour aller se vendre à l'étranger, à peine leur diplôme en poche. Une tendance dont le gouvernement ne se vante pas, et pourtant... le chiffre a bondi de 14% en 5 ans, selon une enquête menée par RTL avec Le Nouvel Observateur.

Un amphithéâtre d'une faculté française. (photo d'illustration)
Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP
Un amphithéâtre d'une faculté française. (photo d'illustration)
>
"On n'est pas dupes" de l'exil des jeunes diplômés français Crédit Média : Camille Crosnier

A l'étroit sur le marché français, les jeunes diplômés n'hésitent plus à s'expatrier pour trouver leur 1er job. D'après le ministère des affaires étrangères, il y a en ce moment 1,6 millions de français inscrits sur les registres à l'étranger, dont 270.000 âgés de 25 à 35 ans. On estime qu'aujourd'hui un étudiant en école de commerce sur cinq, et un sur dix en école d'ingénieurs, partent une fois leurs études terminées. Ce qui ferait rien que cette année, et rien que pour ces filières, près de 40.000 jeunes diplômés.

Actuellement le top 3 des pays d'accueil sont la Suisse, le Royaume-uni et les États-Unis. Mais le Canada est la destination la plus prisée. Et le phénomène n'est pas prêt de se calmer puisque 27% des jeunes diplômés, en recherche d'emploi, voient leur avenir à l'étranger, d'après le baromètre Ifop pour le cabinet Deloitte sur l'humeur des jeunes diplômés. Ils n'étaient que 13% l'an dernier.

Les former coûte pourtant cher, et l'Etat est le premier financeur. Une scolarité complète de la maternelle au master coûte 168.300 euros à l'etat. En 2011, un étudiant dans le supérieur coûtait 11.630 euros, soit 2.110 euros par habitant.

Les raisons :
- Conditions de travail optimales, reconnaissance sociale plus importante, salaires nettement plus élevés et opportunités professionnelles plus nombreuses, avec bonnes perspectives d'évolution.
- Recherche d'emploi trop longue en France
- Bureaucratie, investisseurs frileux, manque de dynamisme
- Internationalisation des cursus
- Atout quand reviennent en France

Chiffres :
- Le nombre de jeunes qui envisagent un départ à l'étranger explose : +27%
- 155.266 jeunes de 18-25 ans vivent à l'étranger, d'après le ministère (+14% depuis 2008)
- Un étudiant en école de commerce sur 5, et 1 étudiant sur 10 en école d'ingénieur partent une fois les études terminées
- 13% des diplômés de Grandes écoles en 2010 sont en poste hors de France

Principaux pays d'accueil :
Suisse (158.000), Royaume-Uni (126.000), Etats-UNis (125.000) = top 3
Le Canada est la destination la plus convoitée.

Diplômes les plus recherchés : maths, bio, informatique, numérique, biotechnologies sont recherchés

VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7760080104
L'exil massif des jeunes diplômés français
L'exil massif des jeunes diplômés français
Les jeunes sont de plus en plus nombreux à faire leurs valises pour aller se vendre à l'étranger, à peine leur diplôme en poche. Une tendance dont le gouvernement ne se vante pas, et pourtant... le chiffre a bondi de 14% en 5 ans, selon une enquête menée par RTL avec Le Nouvel Observateur.
http://www.rtl.fr/actu/l-exil-massif-des-jeunes-diplomes-francais-7760080104
2013-04-04 07:49:00
http://media.rtl.fr/cache/uWpwbBEkTIzmzuyCEq3l9Q/330v220-2/online/image/2013/1022/7765921210_l-unef-denonce-dans-un-rapport-la-selectivite-a-l-entree-de-certaines-facs.jpg