1 min de lecture Versailles

Versailles : il enterre sa chienne vivante et écope de 8 mois de prison avec sursis

Un homme avait enterré sa chienne vivante et avait lesté l'animal avec des pierres pour être sûr qu'il ne puisse pas s'en sortir.

La chienne avait été découverte par un promeneur
La chienne avait été découverte par un promeneur Crédit : Fondation 30 Millions d'amis
Paul Véronique

La sanction est tombée. Mercredi 29 juin, un homme qui avait enterré sa chienne vivante a écopé de huit mois de prison avec sursis. Les faits s'étaient déroulés en 2015 dans les Yvelines. Il lui avait attaché une laisse autour du cou et l'avait lesté avec des pierres, pour être sûr qu'elle ne puisse pas se dégager. Ensuite, il l'avait recouvert de terre et abandonné à son sort. Un promeneur avait découvert l'animal plus tard, en tombant devant un étrange amas de terre. En découvrant une truffe sortir du sol, il s'était rendu compte qu'il s'agissait d'un chien. Il avait alors immédiatement déterré l'animal choqué et extrêmement affaibli. La chienne avait ensuite été confiée à des vétérinaires. La police a quant à elle rapidement interpellé le propriétaire du chien.

À l'audience, le prévenu a avancé qu'il n'avait "jamais maltraité son chien" et que celui-ci s'était échappé alors qu'il le promenait en pleine nuit. Une excuse peu convainquante car la chienne dénommée Athéna avait plus de 10 ans et était handicapée. Il est donc peu probable qu'elle ait pu s'enfuir et échapper à la vigilance de son propriétaire. "Votre chien, il est dans un tel état que s'enfuir sans que vous le retrouviez, ça pose un peu question" lui avait lancé la juge. L'homme va devoir payer 150 euros de dommages et intérêts aux deux policiers qui l'ont interpellé, qu'il avait copieusement insulté. S'ajoutent 1.000 euros aux sept associations de défense des animaux qui s'étaient portées partie civile mais aussi huit mois de prison avec sursis et l'interdiction de détenir un chien pendant cinq ans. L'affaire avait suscité la fureur des internautes. Une pétition demandant la peine maximale pour le prévenu avait recueilli 550.000 signatures. La chienne a de son côté été adoptée par une famille d'accueil à la suite de l'événement. Elle est morte en début d'année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Versailles Chiens Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783914529
Versailles : il enterre sa chienne vivante et écope de 8 mois de prison avec sursis
Versailles : il enterre sa chienne vivante et écope de 8 mois de prison avec sursis
Un homme avait enterré sa chienne vivante et avait lesté l'animal avec des pierres pour être sûr qu'il ne puisse pas s'en sortir.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/versailles-il-enterre-sa-chienne-vivante-et-ecope-de-8-mois-de-prison-avec-sursis-7783914529
2016-06-30 15:54:00
http://media.rtl.fr/cache/Po6wf9GfvsqtXnUUDPNOfg/330v220-2/online/image/2016/0630/7783916693_chienne-enterree-vivante.jpg