2 min de lecture Faits divers

Liaison prof/élève de 14 ans : "Je me sens encore plus salie", confie l'adolescente

INVITÉE RTL - L'adolescente, aujourd'hui âgée de 15 ans, s'exprime après la condamnation de son professeur de 31 ans qui entretenait une relation sexuelle avec elle.

Un avocat dans le tribunal de Lyon (illustration)
Un avocat dans le tribunal de Lyon (illustration) Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Julien Absalon

La collégienne, qui avait eu à l'âge de 14 ans une relation sexuelle avec son enseignant de 31 ans, témoigne sa "grosse douleur". La jeune fille déplore le jugement rendu lundi 27 novembre par le tribunal correctionnel de Fontainebleau, en plein débat sur l'âge minimum du consentement à l'acte sexuel.

Le prévenu a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, en ayant été reconnu coupable d'atteinte sexuelle sur mineur de moins de 15 ans par personne abusant de l'autorité que lui confèrent ses fonctions. Il a cependant été relaxé du chef de corruption de mineur de moins de 15 ans, car l'élément de "perversion à la sexualité" n'était pas constitué.

"Je me sens encore plus salie que je ne l'étais déjà, du fait qu'il a été relaxé pour la corruption [de mineur]. Il n'a pas été jugé pour ce qu'il a fait de plus grave", s'insurge-t-elle, estimant avoir été "manipulée" par l'enseignement qui lui a "retourné le cerveau".

À lire aussi
Des infirmiers dans un hôpital (illustration) États-Unis
Une femme attaque l'hôpital qui avait déclaré son mari mort alors qu'il était vivant

Je n'étais pas vraiment consentante

La collégienne
Partager la citation

Elle considère que ce jugement est le fruit d'un procès inéquitable. "Ça ne devait pas se dérouler comme cela. (...) Je n'ai pas pu m'exprimer. Ils l'ont laissé raconter sa version des faits. Moi, on ne m'a pas demandé. J'aurais voulu dire que, certes, j'étais amoureuse sur le moment, mais que c'est par une manipulation. J'ai été corrompue de A à Z", poursuit-elle, affirmant avoir vécu l'audience comme une humiliation.

Qualifiant le professeur de "fou", "psychopathe" et "obsédé sexuel", l'adolescente estime qu'elle n'était "pas vraiment consentante" au moment des faits. Pour le parquet, elle était toutefois "en capacité de consentir à une relation sexuelle, ce serait lui faire ombrage de dire qu'elle aurait pu être troublée, aliénée". Elle, qui a "fait le premier pas" sur Instagram parce que c'est un "charmeur", réfute : "Il m'a forcé à faire des choses qui m'ont paru normales, mais ça ne l'était pas. Sur le moment, je me dis d'accord. Maintenant, quand je prends du recul, je me dis que ce n'est pas possible, que je n'acceptais pas".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791180649
Liaison prof/élève de 14 ans : "Je me sens encore plus salie", confie l'adolescente
Liaison prof/élève de 14 ans : "Je me sens encore plus salie", confie l'adolescente
INVITÉE RTL - L'adolescente, aujourd'hui âgée de 15 ans, s'exprime après la condamnation de son professeur de 31 ans qui entretenait une relation sexuelle avec elle.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/relation-prof-eleve-de-14-ans-je-me-sens-encore-plus-salie-confie-l-adolescente-7791180649
2017-11-28 18:56:00
http://media.rtl.fr/cache/MLl1xVOsFenRYihUK3ujog/330v220-2/online/image/2017/0308/7787577613_un-avocat-dans-le-tribunal-de-lyon-illustration.jpg