2 min de lecture Paris

Paris : un homme qui se déguisait en électricien jugé pour avoir violé des petites filles

Giovanni Costa, 77 ans, a échappé aux forces de l'ordre pendant plus de 20 ans. Son procès se tiendra jusqu'au 11 avril prochain.

Un avocat à une cour d'assises (illustration)
Un avocat à une cour d'assises (illustration) Crédit : ERIC CABANIS / AFP
Ana Boyrie

La cour d'assises de Paris accueille à partir de ce jeudi 31 mars jusqu'au 11 avril prochain le procès de Giovanni Costa. Âgé de 77 ans, cet homme sera jugé pour une série de viols et abus sexuels commis sur des petites filles âgées de 7 à 13 ans, entre 1990 et 2003. L'individu s'est essentiellement manifesté dans les VIIe, XVIe et XVIIe arrondissement de la capitale, détaille Metronews

Ce prédateur semblait avoir un mode opératoire bien précis. De façon systématique, l'homme s'introduisait à l'intérieur de l'immeuble, déguisé en électricien. Il s'approchait de ses victimes et prétendait avoir besoin d'aide pour réparer une ampoule ou un compteur électrique situés en hauteur. En les soulevant, il en profitait pour baisser leurs vêtements, avant de les agresser sexuellement. L'accusé a échappé à la police pendant plus de 20 ans.

Une soixantaine de plaintes collectées

Durant toutes ces années, la brigade de protection des mineurs (BPM) collecte une soixantaine de plaintes. Néanmoins, les autorités ne parviennent pas à retrouver la trace de l'individu décrit par Metronews comme un petit homme, bedonnant, un peu chauve et avec un accent probablement latin. 

À lire aussi
Une voiture de police (illustration) faits divers
Paris : deux corps en décomposition retrouvés dans un appartement

Au milieu des années 2000, une commandante de police à la retraite décide de rentrer l'ADN de l'individu dans le fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG). C'est en avril 2012, que l'enquête se dénoue lors d'une simple altercation entre voisins. L'agresseur est placé en garde à vue, son ADN est prélevé et envoyé au FNAEG. C'est alors que le fameux voisin est identifié comme étant "l'électricien", surnom attribué par la police judiciaire. 

Poursuivi pour seulement 9 viols et 18 agressions sexuelles

Lors de ce procès, Giovanni Costa répondra de 9 viols et tentatives ainsi que 18 agressions sexuelles sur des petites filles, indique Metronews. Avant cela, l'individu avait avoué s'être déguisé en électricien mais a néanmoins réfuté toute accusation de viol. "Je n'ai jamais violé", jure-t-il lors de sa garde à vue en octobre 2012. Au contraire, il se dit victime d'un "complot" de "dealers noirs". Des propos qui confirment les troubles de la personnalité soulignés par le dossier. Il est pour l'heure détenu à Fleury-Mérogis, dans l'Essonne, et risque 20 ans de prison.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Justice Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782620789
Paris : un homme qui se déguisait en électricien jugé pour avoir violé des petites filles
Paris : un homme qui se déguisait en électricien jugé pour avoir violé des petites filles
Giovanni Costa, 77 ans, a échappé aux forces de l'ordre pendant plus de 20 ans. Son procès se tiendra jusqu'au 11 avril prochain.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/paris-un-homme-qui-se-deguisait-en-electricien-juge-pour-avoir-viole-des-petites-filles-7782620789
2016-03-31 11:39:48
http://media.rtl.fr/cache/IiSFsr4J1urKTxl6a3xKDA/330v220-2/online/image/2015/1015/7780107183_un-avocat-devant-l-entree-de-la-cour-d-assises-de-lyon-illustration.jpg