1 min de lecture Animaux

Maltraitance animale : "Pourquoi ne pas généraliser la vidéo-surveillance ?", demande Élie Aboud

INVITÉ RTL - Le député de l'Hérault et membre de la commission d'enquête sur les conditions d'abattage dévoile trois pistes pour arrêter la maltraitance animale dans les abattoirs.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Télécharger Maltraitance animale : "Pourquoi ne pas généraliser la vidéo-surveillance", demande Élie Aboud Crédit Image : AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date :
La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
avec Élodie Guillard et James Abbott

Pour la septième fois en quelques mois, l'association L214 a publié des vidéos de mauvais traitements commis sur des animaux dans des abattoirs ce mercredi 29 juin. Après les poussins broyés à Saint-Hernin, les bovins et moutons d'Alès, l'association pointe aujourd'hui du doigt cette fois-ci deux établissements du Sud de la France, à Pézenas (Hérault) et Puget-Théniers (Alpes-Maritimes). L'association a annoncé, dans un communiqué, avoir "porté plainte pour maltraitance et actes de cruauté contre les deux établissements".

Élie Aboud, député de l'Hérault et membre de la commission d'enquête sur les conditions d'abattage avait visité le laboratoire de Pézenas en question le 17 mai. "Je n'avais pas constaté de dysfonctionnements, assure-t-il au micro de RTL ce mercredi 29 juin. Il y a un biais dans le sens où la visite surprise est là, certes, mais l'opérateur reste attentif à son geste."

Cela ne sert pas à rien pour autant selon lui et apporte quelques pistes de la commission d'enquête pour que le système de détection n'ait aucune faille. "Pourquoi ne pas généraliser la vidéo surveillance dans les abattoirs ?, avance-t-il dans un premier temps. La deuxième piste est de créer une commission avec des associations, des éleveurs, des consommateurs (...) pour être des lanceurs d'alerte officiels et permanents. La 3e piste est de veiller à la formation continue des opérateurs."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Société Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783906992
Maltraitance animale : "Pourquoi ne pas généraliser la vidéo-surveillance ?", demande Élie Aboud
Maltraitance animale : "Pourquoi ne pas généraliser la vidéo-surveillance ?", demande Élie Aboud
INVITÉ RTL - Le député de l'Hérault et membre de la commission d'enquête sur les conditions d'abattage dévoile trois pistes pour arrêter la maltraitance animale dans les abattoirs.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/maltraitance-animale-pourquoi-ne-pas-generaliser-la-video-surveillance-demande-elie-aboud-7783906992
2016-06-29 22:01:23
http://media.rtl.fr/cache/VxYne60jdScbPQ6ZbAZE5g/330v220-2/online/image/2016/0323/7782501445_un-possible-cas-de-vache-folle-a-ete-repere-dans-un-elevage-des-ardennes.jpg