2 min de lecture Faits divers

Disparition de Maëlys : le suspect mis en examen pour meurtre

Au terme de sa dernière audition "sur le fond", le suspect a été mis en examen pour meurtre précédé d'un crime, a annoncé le procureur de la République de Grenoble.

Jean-Yves Coquillat, procureur de la République de Grenoble, lors d'une conférence de presse le 30 novembre 2017
Jean-Yves Coquillat, procureur de la République de Grenoble, lors d'une conférence de presse le 30 novembre 2017 Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
Journaliste RTL

Les charges s'accumulent contre le principal suspect. Nordahl L., l'homme soupçonné depuis le 3 septembre d'avoir enlevé la petite Maëlys fin août, a été mis en examen pour "meurtre précédé d'un crime" au terme d'une audition survenue jeudi 30 novembre. L'individu, qui nie toujours les faits qui lui sont reprochés, était jusque-là uniquement poursuivi pour "enlèvement". La fillette demeure introuvable.

Les enquêteurs et les juges d'instruction s'appuient notamment sur des images de vidéosurveillance montrant une "silhouette frêle" à l'avant d'une voiture filmée lors de la soirée durant laquelle la fillette de 8 ans a disparu.

"Sur deux de ces vidéos, nous voyons une forme blanche, une silhouette de petite taille, semble-t-il d'une enfant avec une robe blanche et des cheveux bruns", a détaillé Jean-Yves Coquillat, le procureur de Grenoble, lors d'une conférence de presse. "Nous pensons qu'il s'agit du véhicule de Nordahl L.", a-t-il ajouté, rappelant par ailleurs que des traces ADN de l'enfant ont été retrouvées sur un bouton du tableau de bord.

À lire aussi
La violoncelliste française Ophélie Gaillard musique
Le violoncelle d'Ophélie Gaillard, estimé à 1,28 million d'euros, a été retrouvé

"Nous ne savons pas où chercher"

Retraçant la chronologie de la soirée, le procureur a également mis l'accent sur le comportement du suspect avec son portable. À deux reprises, Nordahl L. a désactivé puis réactivé le "mode avion" de son appareil pour, selon ses dires rapportés, "économiser de la batterie". Ces manipulations sont troublantes : la première a été réalisée une minute après l'heure estimée de la disparition de Maëlys, et une minute avant que le véhicule ne soit filmé avec la silhouette.

Poursuivi pour meurtre et enlèvement, Nordahl L. s'expose à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de sûreté de 30 ans. Incarcéré depuis le 3 septembre, il est placé à l'isolement afin de garantir son intégrité physique.

Après trois mois d'enquête et de recherches infructueuses, l'instruction se poursuit. Le procureur a cependant reconnu que les investigations étaient compliquées : "Il sera difficile de retrouver, disons-le, le corps de la fillette si nous ne savons pas où chercher. La situation est celle-ci".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Justice Disparition de Maëlys
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791215632
Disparition de Maëlys : le suspect mis en examen pour meurtre
Disparition de Maëlys : le suspect mis en examen pour meurtre
Au terme de sa dernière audition "sur le fond", le suspect a été mis en examen pour meurtre précédé d'un crime, a annoncé le procureur de la République de Grenoble.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/disparition-de-maelys-le-suspect-mis-en-examen-pour-meurtre-7791215632
2017-11-30 18:23:00
http://media.rtl.fr/cache/dulpX_lbJ4MFn4aiKbCdTg/330v220-2/online/image/2017/1130/7791215653_jean-yves-coquillat-procureur-de-la-republique-de-grenoble-lors-d-une-conference-de-presse-le-30-novembre-2017.jpg