2 min de lecture Justice

Corruption : Michel Neyret condamné en appel à deux ans et demi de prison ferme

La cour d'appel de Paris a condamné, mardi 12 juin, l'ex-numéro 2 de la PJ de Lyon, Michel Neyret, à deux ans et demi de prison ferme pour corruption, même peine que celle prononcée en première instance en 2016.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
La nouvelle vie de Michel Neyret, grand flic "déchu" Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Yves Calvi
Yves Calvi avec Thibaut Deleaz et AFP

Michel Neyret ne devrait pas retourner en prison. L'ancien numéro deux de la police judiciaire lyonnaise a été condamné à deux ans et demi de prison mardi 12 juin par la cour d'appel de Paris. Le "super-flic" déchu, condamné notamment pour corruption et association de malfaiteurs, a déjà passé huit mois en détention provisoire et pourra donc solliciter un aménagement de peine pour ne pas retourner en prison. 

"Je vais plutôt bien, soulagé. Ça fait sept ans que j'attends la fin de ce parcours judiciaire", a-t-il déclaré au micro de RTL. Il doit encore se rendre devant le juge d'application des peines, qui décidera comment sa peine sera exécutée. Michel Neyret, aujourd'hui retraité, pourrait la purger sous bracelet électronique. Un film sur sa vie et son parcours est en projet avec le réalisateur Olivier Marchal.

"Dans ma démarche, il y a eu des négligences"

Le parquet général avait requis la même peine de prison, mais assortie de 15.000 d'amende et de cinq ans d'interdiction des droits civiques. Il peut donc encore se pourvoir en cassation, sinon l'"affaire Neyret" en restera là.

À lire aussi
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, le 30 mai 2018 à la sortie du Conseil des ministres Gérard Collomb
Gérard Collomb assigné en justice : ce que l'on reproche au ministre de l'Intérieur

L'ancien policier était poursuivi pour 8 délits dont corruption, trafic d'influence et détournements de scellés de stupéfiants. Sa condamnation pour association de malfaiteurs par la cour d'appel n'avait initialement pas été prononcée par le tribunal correctionnel. Il encourait jusqu'à 10 dix ans de prison.

Michel Neyret reconnaît aujourd'hui "avoir fait des erreurs, je l'ai reconnu dès ma garde à vue (...) dans ma démarche, il y a eu des négligences, des imprudences, des fautes mais mon mobile c'était faire des affaires, obtenir du renseignement et apporter un plus à ma maison police judiciaire".

Informations confidentielles contre cadeaux

Voyages, prêt de voitures de luxes, séjour dans la villa d'un escroc, montres de luxe... La justice reprochait à l'ex-patron de l'antigang de Lyon d'avoir fourni des informations confidentielles à des membres du milieu lyonnais présentés comme des "indics", en échange d'avantages, de cadeaux et d'argent liquide. 

Les cadeaux provenaient selon lui d'informateurs devenus des amis qui voulaient lui "faire plaisir". Michel Neyret avait tout de même reconnu devant le tribunal s'être perdu dans la gestion de ses "indics".

Il était aussi accusé d'avoir utilisé une partie d'une saisie de stupéfiants pour rétribuer des informateurs. L'ancien policier avait assumé cette pratique lors du jugement, assurant y avoir eu recours pour fidéliser ses "indics".

Une légende dans la police

Michel Neyret était une légende au sein de la police au moment de sa chute, adulé par ses équipes et ses supérieurs. Après 32 ans de carrière dont 20 à la tête de la brigade antigang de Lyon, il était décoré de la Légion d'honneur pour ses résultats.

Pourtant, il "a non seulement brisé sa vie et sa carrière, mais aussi abîmé l'image de la police" et "créé une sorte d'anti-modèle pour les jeunes générations de fonctionnaires", avait estimé l'avocat général dans son réquisitoire en avril.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Police Corruption
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793725365
Corruption : Michel Neyret condamné en appel à deux ans et demi de prison ferme
Corruption : Michel Neyret condamné en appel à deux ans et demi de prison ferme
La cour d'appel de Paris a condamné, mardi 12 juin, l'ex-numéro 2 de la PJ de Lyon, Michel Neyret, à deux ans et demi de prison ferme pour corruption, même peine que celle prononcée en première instance en 2016.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/corruption-michel-neyret-condamne-en-appel-a-deux-ans-et-demi-de-prison-ferme-7793725365
2018-06-12 14:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cWoiVNVlR-BpGc8HJ-P93g/330v220-2/online/image/2018/0403/7792882469_michel-neyret-au-tribunal-correctionnel-de-paris-en-mai-2016.jpg