2 min de lecture Terrorisme

Brienne-le-Château : un quadragénaire en fauteuil roulant et armé traquait Farouk Ben Abbes, assigné à résidence

REPLAY - Obsédé par cette figure de la mouvance radicale toulousaine, l'homme de 44 ans a d'abord menacé un habitant de la commune de 3.000 âmes.

Stéphane Carpentier et Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière & Stéphane Carpentier
>
Brienne-le-Château : un quadragénaire en fauteuil roulant et armé traquait Farouk Ben Abbes Crédit Image : Frédéric Veille / RTL | Crédit Média : Nicolas Burnens | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Nicolas Burnens et Ludovic Galtier

Depuis l'attentat du 26 juillet contre l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), qui a coûté la vie à un prêtre et blessé grièvement un homme, un drame a peut-être évité à Brienne-le-Château (Aube), cette ville de Champagne, où est assigné dans un hôtel Farouk Ben Abbes. Ce Belge de 31 ans est l'un des fils conducteurs entre l'attentat du Caire de 2009, l'attaque déjouée contre le Bataclan la même année et le carnage dans cette même salle, le 13 novembre dernier. 


Le 28 juillet, un individu âgé de 44 ans et obsédé par cette figure de la mouvance radicale toulousaine aurait pu s'en prendre à lui. Décrit comme "fragile psychologiquement", il se déplace en chaise roulante dans les rues de Brienne-le-Château, menace d'abord un habitant avec un fusil sans chargeur ni culasse, avant d'être interpellé par la police. Selon les premiers éléments de l'enquête, cet homme originaire de la région, placé en garde à vue, traquait l'assigné à résidence depuis plusieurs semaines. 

Farouk Ben Abbes une première fois assigné à résidence à Toulouse

La présence de Farouk Ben Abbes dans cette ville de 3.000 habitants fait polémique. Le maire de la commune s'y est toujours opposé. Ce Belgo-Tunisien est proche de Fabien Clain, un autre jihadiste basé en Syrie et qui a revendiqué les tueries du 13 novembre. Assigné à résidence une première fois à Toulouse après les attentats de Paris, il avait quitté la ville pour acheter une voiture d'occasion. Une entorse qui lui a valu une condamnation en mars à trois mois de prison ferme. Sa peine purgée, il avait finalement été déplacé à Brienne-le-Chateau, pour raisons de sécurité, dès le début de l’Euro de football. Il y réside depuis le 15 juin dernier dans le cadre de l'état d'urgence.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Armes Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784270383
Brienne-le-Château : un quadragénaire en fauteuil roulant et armé traquait Farouk Ben Abbes, assigné à résidence
Brienne-le-Château : un quadragénaire en fauteuil roulant et armé traquait Farouk Ben Abbes, assigné à résidence
REPLAY - Obsédé par cette figure de la mouvance radicale toulousaine, l'homme de 44 ans a d'abord menacé un habitant de la commune de 3.000 âmes.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/brienne-le-chateau-un-quadragenaire-en-fauteuil-roulant-et-arme-traquait-farouk-ben-abbes-assigne-a-residence-7784270383
2016-07-29 17:39:00
http://media.rtl.fr/cache/FEXRb-0wAr6EIcw20qu0yg/330v220-2/online/image/2016/0726/7784232345_les-forces-de-police-et-de-secours-a-saint-etienne-du-rouvray-le-26-juillet-2016.jpg