1 min de lecture Justice

Bijoutier de Nice : la légitime défense au cœur du procès

Stéphane Turk, bijoutier à Nice, est jugé à partir de lundi 28 mai pour avoir tué l'un des braqueurs de son commerce en 2013. Lui assure avoir agi par légitime défense, ce que réfutent les avocats de la famille de la victime.

>
Bijoutier de Nice : la légitime défense au cœur du procès Crédit Image : JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP | Crédit Média : Michael Lefebvre | Durée : | Date :
Michaël Lefebvre
et Thibaut Deleaz

A-t-il tué par légitime défense ? C'est l'enjeu du procès de Stéphane Turk, ancien bijoutier niçois de 72 ans dont le procès s'ouvre lundi 28 mai. Il avait tué un des braqueurs qui avaient attaqué son commerce le 11 septembre 2013.

Ce matin-là, Stéphane Turk est braqué par deux individus casqués qui le forcent à leur remettre le contenu de son coffre-fort, 127.000 euros. Alors que ses agresseurs prenaient la fuite en scooter, il a fait feu à trois reprises depuis le seuil de son commerce avec un pistolet automatique.

Antony Asli, 19 ans, avait été mortellement touché dans le dos. L'autre braqueur a depuis été condamné en appel à 10 ans de prison. Mis en examen pour homicide volontaire, le bijoutier avait reçu de nombreuses marques de soutien, notamment sur les réseaux sociaux. Un millier de personnes ont manifesté à Nice, en présence du maire Christian Estrosi et du député Éric Ciotti.

À lire aussi
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, le 30 mai 2018 à la sortie du Conseil des ministres Gérard Collomb
Gérard Collomb assigné en justice : ce que l'on reproche au ministre de l'Intérieur

Légitime défense ou pas ?

Stéphane Turk "n'avait pas d'autre solution que de se défendre", assure son avocat Me Franck de Vita. Le bijoutier aurait été à nouveau menacé lorsqu'il a tiré, mais les deux rapports d'expertise balistique et technique versés au dossier contredisent sa version.

La famille Asli, qui s'est constituée partie civile, reproche au commerçant de s'être fait justice lui-même. "Dans une société civilisée, il n'y a pas de place pour l'autodéfense, la vengeance privée ou la légitime défense des biens", plaidera leur avocat Me Philippe Soussi. "La justice ce n'est ni Facebook, ni Twitter, ni l'opinion publique", ajoute-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Bijouterie Nice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793555828
Bijoutier de Nice : la légitime défense au cœur du procès
Bijoutier de Nice : la légitime défense au cœur du procès
Stéphane Turk, bijoutier à Nice, est jugé à partir de lundi 28 mai pour avoir tué l'un des braqueurs de son commerce en 2013. Lui assure avoir agi par légitime défense, ce que réfutent les avocats de la famille de la victime.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/bijoutier-de-nice-la-legitime-defense-au-coeur-du-proces-7793555828
2018-05-28 08:06:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Cn2OFP64SmBxLfHN5VK3TA/330v220-2/online/image/2018/0528/7793556028_stephan-turk-le-bijoutier-de-nice.jpg