4 min de lecture Saint-Étienne-du-Rouvray

Saint-Étienne-du-Rouvray : ce que l’on sait sur l’assassinat d’un prêtre près de Rouen

ÉCLAIRAGE - Deux individus ont égorgé un prêtre et grièvement blessé un paroissien lors d’une prise d’otages ce mardi 26 juillet, avant d’être abattus par les forces de police. L'un d'eux été suivi par les services antiterroristes.

Deux individus ont égorgé un prêtre au nom de Daesh à Saint-Étienne-de-Rouvray.
Deux individus ont égorgé un prêtre au nom de Daesh à Saint-Étienne-de-Rouvray. Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
109117333772423871640
Geoffroy Lang
et AFP

Moins de deux semaines après l’attentat du 14 juillet sur la Promenade des Anglais, à Nice, la France a de nouveau été touchée par la menace que fait peser Daesh, ce mardi 26 juillet. Un prêtre a été assassiné par deux individus se réclamant de Daesh au cours d’une prise d’otages durant laquelle un paroissien a également été grièvement blessé. En fin de matinée, une heure après le début de l’attaque, les deux assaillants ont finalement été abattus par les forces de l’ordre.

François Hollande s’est rendu sur place en compagnie de Bernard Cazeneuve. Après l'assassinat barbare du prêtre par ces "deux terroristes se réclamant de Daesh", le président de la République a assuré que la France mènerait la "guerre" contre le groupe État islamique "par tous les moyens". "Nous sommes face à un groupe, Daesh, qui nous a déclaré la guerre. Nous devons mener cette guerre, par tous les moyens, dans le respect du droit, ce qui fait que nous sommes une démocratie", a-t-il déclaré à quelques mètres de l'église où le prêtre a été égorgé.

Le déroulement des faits

Deux hommes sont arrivés dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), une commune de 29.000 habitants située dans l'agglomération de Rouen, à l'heure de la messe matinale, vers 9h30 ce mardi 26 juillet. Les deux assaillants auraient tenté de s’infiltrer discrètement par l’arrière du bâtiment. Une religieuse a eu le temps de s’échapper et d’avertir les forces de l’ordre. Ils ont pris en otages cinq personnes qui se trouvaient à l'intérieur, avant d'égorger le prêtre qui officiait alors et de blesser grièvement un paroissien.

À lire aussi
L'église de Sain-Étienne-du-Rouvray après l'assassinat terroriste du père Hamel, survenu le 26 juillet 2016 attentats
Saint-Étienne-du-Rouvray : l'un des tueurs était connu de trois services de renseignement

En sortant de l'église, les deux preneurs d'otages se sont retrouvés face à face avec des hommes de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de Rouen, qui les ont tués. Le Raid, unité d'élite de la police nationale, menait en fin de matinée des opérations pour s'assurer que rien n'avait été piégé et qu'aucun dispositif explosif n'avait été placé à l'intérieur ou autour de l'édifice.

Les auteurs

L'attaque a été perpétrée par deux hommes, tués par les policiers. Il s'agissait de "deux terroristes se réclamant de Daesh", a annoncé le président de la République. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête, confiée à la Sous-direction antiterroriste (SDAT) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

L'un d'eux aurait tenté de partir en Syrie en 2015. Ce jeune homme, Adel Kermiche âgé de 19 ans, originaire de Saint-Étienne-du-Rouvray avait été refoulé en Turquie en mai 2015 avant d'être renvoyé et écroué en France. Il aurait passé près d'un an en prison avant d'être libéré le 2 mars dernier. Placé sous bracelet électronique, il était revenu s'installer chez ses parents. Il aurait été soumis à une autorisation judiciaire de sortie 8h30-12h30.

Les victimes

Le père Jacques Hamel, prêtre auxiliaire de la paroisse âgé de 85 ans, a été égorgé lors de la prise d'otages. Selon le site internet du diocèse de Rouen, il est né en 1930 à Darnétal, une commune de Seine-Maritime. Ordonné prêtre en 1958, il a fêté son jubilé d'or en 2008, indique le site du diocèse. Auguste Moanda-Phuati, abbé titulaire dans cette église, l'a présenté sur RTL comme un "prêtre à la retraite qui donne encore des coups de main".

Plutôt que de partir à la retraite, Jacques Hamel "a préféré rester sur place et continuer à travailler". L'archevêque de Rouen a évoqué "trois autres personnes blessées dont une très grièvement" et une communauté paroissiale "très choquée". La mairie de Saint-Etienne-du-Rouvray a ouvert une cellule psychologique.

La cible

Les lieux de culte, et notamment les 46.000 églises catholiques en France, figurent parmi les cibles de Daesh. L'attaque de mardi rappelle le projet d'attentat visant une église catholique de Villejuif (Val-de-Marne), déjoué en avril 2015. Un étudiant algérien de 24 ans, Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d'avoir voulu prendre pour cible une église et d'avoir tué une jeune femme sur son passage, a été arrêté. 

Le Vatican a réagi à l'attaque de mardi en se disant "frappé parce que cette violence horrible". Le pape François n'a pas tardé à réagir, en déclarant s'associer "à la douleur et à l'horreur" et "condamne de la manière la plus radicale" l'attaque dans une église en France, selon un communiqué du Vatican qui évoque "un meurtre barbare". "Nous sommes particulièrement frappés parce que cette violence horrible est intervenue dans une église, un lieu sacré où s'annonce l'amour de Dieu, avec le meurtre barbare d'un prêtre et des fidèles touchés", a expliqué le Vatican. Ce même 26 juillet, les Journées mondiales de la jeunesse, grand rassemblement catholique mondial, s'ouvrent à Cracovie, en Pologne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Saint-Étienne-du-Rouvray Terrorisme Seine-Maritime
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784235345
Saint-Étienne-du-Rouvray : ce que l’on sait sur l’assassinat d’un prêtre près de Rouen
Saint-Étienne-du-Rouvray : ce que l’on sait sur l’assassinat d’un prêtre près de Rouen
ÉCLAIRAGE - Deux individus ont égorgé un prêtre et grièvement blessé un paroissien lors d’une prise d’otages ce mardi 26 juillet, avant d’être abattus par les forces de police. L'un d'eux été suivi par les services antiterroristes.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attentat-saint-etienne-du-rouvray-ce-que-l-on-sait-sur-l-assassinat-d-un-pretre-pres-de-rouen-7784235345
2016-07-26 15:26:00
http://media.rtl.fr/cache/0H5Eluwi6AooVo6X1HQkkw/330v220-2/online/image/2016/0726/7784235695_deux-individus-ont-egorge-un-pretre-au-nom-de-daesh-a-saint-etienne-de-rouvray.jpg