2 min de lecture Disparition de Maëlys

Affaire Maëlys : "Les parents ne sont plus dans l'ignorance", dit le procureur

Le procureur de la République de Grenoble a annoncé que les restes de la fillette avaient été découverts ce mercredi 14 février. Nordahl Lelandais a avoué avoir tué "involontairement" la petite Maëlys.

Le procureur de la République de Grenoble, le 14 février 2018
Le procureur de la République de Grenoble, le 14 février 2018 Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

Si de nombreuses questions persistent, les enquêteurs ont obtenu des réponses dans le dossier de l'affaire Maëlys ce mercredi 14 février. Après six mois de silence, Nordahl Lelandais a été entendu à sa demande par les magistrats. Un face à face où le principal suspect a avoué son implication dans la disparition et le meurtre de la petite Maëlys, dans la nuit du 25 au 26 août 2017. Il assurait alors avoir "des choses à dire et montrer".

En effet, l'ancien maître-chien de 34 ans a avoué avoir tué "involontairement" la fillette âgée de 9 ans. Les "restes" du corps ayant été découverts par les enquêteurs au terme d'une longue journée de recherches. "Les parents de Maëlys ne sont plus dans l'ignorance. Ils savent que leur fille est morte, qu'elle a été tuée et nous avons découvert les restes de l'enfant", a déclaré Jean-Yves Coquillat, le procureur de la République de Grenoble lors d'une conférence de presse. 

Il aura fallu une journée entière de recherches, rendues très difficiles par la neige et le terrain escarpé, pour faire cette macabre découverte. "Les gendarmes et des chiens ont permis de découvrir le crâne de l'enfant et un ossement", a-t-il précisé.

À lire aussi
Les gendarmes dans le Centre de la France pendant les recherches du corps de la petite Maëlys, tuée par Nordahl Lelandais selon ses propres aveux Disparition de Maëlys
Affaire Maëlys : l'audition attendue de Nordahl Lelandais tourne court

Des circonstances toujours inconnues

Nordahl Lelandais a dit qu'il s'expliquerait "ultérieurement" sur les circonstances de la mort de Maëlys. Dans la journée, il a emmené les enquêteurs près du domicile de ses parents, à Domessin (Savoie), proche de Pont-de-Beauvoisin où la fillette avait disparu fin août lors d'une fête de mariage.

Le suspect a expliqué y avoir déposé le corps de l'enfant, être ensuite repassé à la fête du mariage puis être revenu à Domessin pour finalement abandonner la petite Maëlys dans le massif de la Chartreuse. C'est sur ses indications que les enquêteurs ont pu retrouver, à l'aide de chiens spécialement entraînés, les restes de l'enfant.

Pourquoi ce drame a-t-il eu lieu ? La question reste sans réponse. "Nordahl Lelandais a annoncé qu'il s'expliquerait ultérieurement", a précisé le procureur de la République assurant que les investigations allaient continuer pour faire toute la lumière sur cette histoire. 

Une trace de sang à l'origine

Le magistrat a expliqué ce rebondissement par la découverte d'une trace de sang de Maëlys "sous le tapis de sol" du coffre de la voiture du suspect, après que les juges d'instruction eurent fait désosser le véhicule.

Ayant pris connaissance de cette expertise, son avocat Alain Jakubowicz est allé rendre visite mardi 13 février à Nordahl Lelandais. "Il a eu un déclic. Tout le monde était très sceptique sur ce qu'il indiquait mais il disait la vérité. Les faits sont là. Je dois vous dire, pour moi mais pas seulement, que c'est un grand soulagement", a-t-il déclaré en conférence de presse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Disparition de Maëlys Faits divers Isère
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792263810
Affaire Maëlys : "Les parents ne sont plus dans l'ignorance", dit le procureur
Affaire Maëlys : "Les parents ne sont plus dans l'ignorance", dit le procureur
Le procureur de la République de Grenoble a annoncé que les restes de la fillette avaient été découverts ce mercredi 14 février. Nordahl Lelandais a avoué avoir tué "involontairement" la petite Maëlys.
http://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-maelys-les-parents-ne-sont-plus-dans-l-ignorance-dit-le-procureur-7792263810
2018-02-14 19:59:00
http://media.rtl.fr/cache/SINCYDI2nwueyzb8F9_B_Q/330v220-2/online/image/2018/0214/7792264089_le-procureur-de-la-republique-de-grenoble-le-14-fevrier-2018.jpg