Jean-Paul Brighelli : "La dysorthographie est passée dans les moeurs"

Yves Calvi recevait mardi matin Jean-Paul Brighelli, professeur de lettres au lycée Thiers à Marseille et essayiste, il a entre autre écrit La Fabrique du crétin en 2005. Le ministère de l'Education nationale veut refonder l'enseignement de l'orthographe à l'école de moins en moins maîtrisée par les élèves, et va envoyer aux enseignants d’ici quelques jours une circulaire pour les accompagner dans la pédagogie. Diverses évaluations montrent un effritement lent et progressif des compétences orthographiques. La maîtrise de l'orthographe d'usage régresse depuis vingt ans, mais plus encore l'usage correct de la conjugaison des verbes et la mise en œuvre des accords. La même dictée d'un texte d'une dizaine de lignes a été proposée aux élèves de 1987 et de 2007. Le nombre d'erreurs a augmenté en moyenne de 10,7 en 1987 à 14,7 en 2007. Le pourcentage d'élèves qui faisaient plus de 15 erreurs était de 26 % en 1987, il est aujourd'hui de 46 %. Ce sont principalement les erreurs grammaticales.

Jean-Paul Brighelli, professeur de lettres au lycée Thiers à Marseille et essayiste, était l'invité de Yves Calvi.
Crédit : AFP / T.Coex
Jean-Paul Brighelli, professeur de lettres au lycée Thiers à Marseille et essayiste, était l'invité de Yves Calvi.
>
Jean-Paul Brighelli, professeur de lettres au lycée Thiers à Marseille et essayiste : "La dysorthographie est passée dans les moeurs" Crédit Média : Yves Calvi

Sur RTL, Jean-Paul Brighelli est venu apporter son expérience de professeur de lettres au lycée Thiers à Marseille. Il est effrayé par cette baisse de niveau qui pour lui a commencé à la fin des années 80. Le nombre d’heures supprimées, les techniques d’apprentissages, il y a tout à revoir ! C’est un prof en colère qui témoigne : maintenant il faut faire quelque chose.

"La Société pornographique", de Jean-Paul Brighelli, sorti le 13 avril 2012 chez François Bourrin éditeur.

A lire aussi : "La fabrique du crétin : La mort programmée de l'école", de Jean-Paul Brighelli chez Jean-Claude Gawsewitch.

La Société pornographique sorti le 13 avril 2012 chez François Bourrin éditeur

Chaque jour de la semaine à 8h15, du lundi au vendredi, Yves Calvi propose un entretien avec la personnalité qui fait l'actualité du jour.
2012 et vous OK

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7746794507
Jean-Paul Brighelli : "La dysorthographie est passée dans les moeurs"
Jean-Paul Brighelli : "La dysorthographie est passée dans les moeurs"
Yves Calvi recevait mardi matin Jean-Paul Brighelli, professeur de lettres au lycée Thiers à Marseille et essayiste, il a entre autre écrit La Fabrique du crétin en 2005. Le ministère de l'Education nationale veut refonder l'enseignement de l'orthographe à l'école de moins en moins maîtrisée par les élèves, et va envoyer aux enseignants d’ici quelques jours une circulaire pour les accompagner dans la pédagogie. Diverses évaluations montrent un effritement lent et progressif des compétences orthographiques. La maîtrise de l'orthographe d'usage régresse depuis vingt ans, mais plus encore l'usage correct de la conjugaison des verbes et la mise en œuvre des accords. La même dictée d'un texte d'une dizaine de lignes a été proposée aux élèves de 1987 et de 2007. Le nombre d'erreurs a augmenté en moyenne de 10,7 en 1987 à 14,7 en 2007. Le pourcentage d'élèves qui faisaient plus de 15 erreurs était de 26 % en 1987, il est aujourd'hui de 46 %. Ce sont principalement les erreurs grammaticales.
http://www.rtl.fr/actu/jean-paul-brighelli-professeur-de-lettres-au-lycee-thiers-a-marseille-et-essayiste-la-dysorthographie-est-passee-dans-les-moeurs-7746794507
2012-04-17 08:15:00
http://media.rtl.fr/cache/q6BZ-iX_h3HNb51XqlhWWQ/330v220-2/online/image/2012/0417/7746797325_jean-paul-brighelli-professeur-de-lettres-au-lycee-thiers-a-marseille-et-essayiste-etait-l-invite-de-yves-calvi.jpg