1 min de lecture Télévision

Scandale pédophile : Jimmy Savile n'était sans doute pas tout seul

Il y a trois semaines, l'Angleterre apprenait avec stupeur que son animateur télé vedette des années 70 et 80, était en fait un pédophile mutli-récidiviste, qui se servait de sa notoriété pour agresser sexuellement les jeunes adolescentes, voire plus jeunes encore. Mais le scandale Jimmy Savile, mort l'an dernier, prend jour après jour, une tournure plus sordide encore. La police affirme maintenant avoir recensé environ 300 victimes, pendant une quarantaine d'années. L'enquête permet également de dire que Jimmy Savile n'était sans doute pas tout seul.

La rédaction de RTL et Georges Brenier

Quelque 300 victimes potentielles

La police britannique enquêtant sur l'affaire Jimmy Savile, ex-animateur de la BBC accusé d'agressions sexuelles, a indiqué jeudi avoir recensé quelque 300 victimes potentielles.

"C'est vraiment stupéfiant", a dit le directeur d'enquête, le commissaire Peter Spindler, jeudi lors d'une conférence de presse. Il a précisé que toutes les victimes potentielles, sauf deux, étaient de sexe féminin et que la grande majorité mettaient en cause Savile.

Les policiers ont entendu jusqu'ici 130 victimes présumées et ont ouvert 114 dossiers, la plupart contre le présentateur décédé.   Aucune arrestation n'a été opérée et le commissaire n'a pas précisé qui d'autres pourrait être impliqué. Les avocats de plusieurs victimes, dont certaines n'avaient que huit ans au moment des faits, ont évoqué un réseau pédophile impliquant plusieurs personnalités qui aurait existé à la BBC dans les années 1970 et 1980.

Lundi, un rédacteur en chef de la BBC a été démis de ses fonctions pour avoir empêché l'an dernier la diffusion d'un sujet sur Savile. Le Premier ministre David Cameron a jugé que la BBC devait s'expliquer clairement, à la fois sur l'affaire Savile et sur son traitement éditorial par la chaîne. Jimmy Savile, décédé à l'âge de 84 ans, a animé pendant de longues années sur la BBC l'émission musicale "Top of the Pops" et "Jim'll Fix it", un talk-show très populaire qui permettait à des téléspectateurs de réaliser leurs rêves.

L'homme, qui avait été anobli en 1990 par la reine Elizabeth pour ses œuvres caritatives, était réputé pour sa crinière blonde, sa Rolls-Royce et sa personnalité des plus excentriques.

Lire la suite
Télévision Grande-Bretagne Pédophilie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7753923283
Scandale pédophile : Jimmy Savile n'était sans doute pas tout seul
Scandale pédophile : Jimmy Savile n'était sans doute pas tout seul
Il y a trois semaines, l'Angleterre apprenait avec stupeur que son animateur télé vedette des années 70 et 80, était en fait un pédophile mutli-récidiviste, qui se servait de sa notoriété pour agresser sexuellement les jeunes adolescentes, voire plus jeunes encore. Mais le scandale Jimmy Savile, mort l'an dernier, prend jour après jour, une tournure plus sordide encore. La police affirme maintenant avoir recensé environ 300 victimes, pendant une quarantaine d'années. L'enquête permet également de dire que Jimmy Savile n'était sans doute pas tout seul.
http://www.rtl.fr/actu/international/scandale-pedophile-jimmy-savile-n-etait-sans-doute-pas-tout-seul-7753923283
2012-10-26 13:16:00