Rwanda : le général Lafourcade "en colère" contre les accusations génocidaires du président Kagame

INVITÉ RTL - Le président rwandais accuse la France d'avoir "participé" au génocide de 1994. Des accusations incompréhensibles aux yeux du général Jean-Claude Lafourcade qui a participé à l'opération Turquoise.

>
Général Jean-Claude Lafourcade : "Les accusations de Paul Kagame ternissent la mémoire du drame rwandais" Crédit Image : AFP / Carl Court Crédit Média : Yves Calvi

Le Rwanda donne ce lundi 7 avril le coup d'envoi de cent jours de commémorations du génocide de 1994. À l'époque, près de 800.000 personnes avaient été massacrées, essentiellement issues de la minorité Tutsi. Vingt ans après, la France et le Rwanda son toujours incapables de commémorer le génocide ensemble.

La ministre de la Justice, Christiane Taubira, devait initialement s'y rendre mais son voyage a été annulé après les propos du président rwandais, Paul Kagamé qui accuse Paris d'avoir "participé au massacre". De même pour l'ambassadeur Michel Flesch qui n'est plus le bienvenu aux cérémonies de commémorations.

Des accusations "infondées" et "injustes"

Le général Jean-Claude Lafourcade était le commandant de la force au Rwanda. Marqué par les accusations, il n'a eu de cesse de protéger ses hommes, de les accompagner pendant et surtout après le conflit dans la tempête médiatique.

"J'ai une double pensée pour les victimes de cet horrible drame et les soldats qui ont participé à l'opération turquoise. Ils ont vu le génocide et en ont été marqués à  jamais", raconte-t-il. 

Il qualifie ces accusations d'"infondées" et d'"injustes". La réaction de Christiane Taubira d'annuler sa visite au Rwanda est compréhensible : "Il me parait évident qu'à partir du moment où la France est traitée de génocidaire, une réaction s'imposait". estime le général. 

Une opération sous mandat de l'ONU

L'opération Turquoise est arrivée "deux mois après le génocide parce que, dans l'ensemble de la communauté internationale, personne n'avait voulu intervenir. La France a eu ce courage-là", estime le général Jean-Claude Lafourcade.  

Il rappelle que cette opération militaire, sous mandat de l'ONU, a permis de sauver une quinzaine de milliers de vies et de maintenir à l'intérieur du Rwanda, 4 millions de personnes qui fuyaient le pays dans des conditions humanitaires dramatiques".

Si le comportement des soldats français n'avait pas été exemplaire, cela aurait été immédiatement dénoncé.

Le général Jean-Claude Lafourcade

Quant aux accusations formulées par Paul Kagame, le président rwandais, "il y avait 250 journalistes sur place soit 1 journaliste pour 10 soldats et énormément d'organisation humanitaires. Si le comportement des soldats français n'avait pas été exemplaire, s'ils avaient protégé qui que ce soit, cela aurait été immédiatement dénoncé", considère le général. 

"Je suis très en colère quand j'entends les accusations faites", ajoute Jean-Claude Lafourcade.

La rédaction vous recommande
par Yves CalviJournaliste RTL
Suivez Yves Calvi sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7770986848
Rwanda : le général Lafourcade "en colère" contre les accusations génocidaires du président Kagame
Rwanda : le général Lafourcade "en colère" contre les accusations génocidaires du président Kagame
INVITÉ RTL - Le président rwandais accuse la France d'avoir "participé" au génocide de 1994. Des accusations incompréhensibles aux yeux du général Jean-Claude Lafourcade qui a participé à l'opération Turquoise.
http://www.rtl.fr/actu/international/rwanda-le-general-lafourcade-en-colere-contre-les-accusations-genocidaires-du-president-kagame-7770986848
2014-04-07 11:26:32
http://media.rtl.fr/cache/jgyTMjyj8YsOQpXc7k-IkA/330v220-2/online/image/2014/0407/7770987770_le-president-rwandais-paul-kagame-a-londres-le-11-juillet-2012.jpg