Mestrallet : "La libération des otages est un grand soulagement"

EXCLU RTL - Dès l'annonce de la libération des otages français, Gérard Mestrallet, le PDG de GDF-Suez, a tenu à manifester sa joie. Il s'apprête à décoller, accompagné du ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, en direction de Yaoundé.

Gérard Mestrallet, patron de l'entreprise GDF-Suez, se rend au Cameroun pour y accueillir la famille française qui vient d'être libérée. Parmi eux, l'un de ses employés, Tanguy Moulin-Fournier. "Je suis en route vers Orly et j'accompagne Laurent Fabius. Nous allons les ramener sur Paris le plus rapidement possible ", a déclaré Gérard Mestrallet, alors qu'il se rendait à l'aéroport.

"C'est un moment de soulagement, et de grand bonheur. Après deux mois d'absence très angoissantes, nous ne pouvons que nous réjouir collectivement", a-t-il ajouté, rappelant que les conditions de détention avaient été "difficiles".

Pour lui, aucun indice ne permettait de s'attendre à "un dénouement proche". "Nous étions régulièrement informés par le ministère. Nous n'étions pas associés aux négociations mais nous savions que les autorités françaises étaient très actives.", a-t-il détaillé.

Concernant les conditions de la libération, Gérard Mestrallet confirme qu'il n'y a pas eu " d'opération militaire" et ignore "s'il y a eu contrepartie".

Il témoigne du "formidable élan de solidarité au sein du groupe". "Tous les salariés portaient un petit bracelet en leur honneur. Nous avons reçu des milliers de messages", raconte-t-il.

L’Élysée a confirmé vendredi 19 avril la libération de la famille Moulin-Fournier, deux mois après sa capture au Cameroun par la secte islamiste Boko Haram. Les trois adultes et les quatre enfants sont "sains et saufs".

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous