DOCUMENT RTL - VIDEO : Le père d'une institutrice tuée à Newtown "pardonne" à Adam Lanza

Document RTL : Rémi Sulmont, correspondant de RTL aux Etats-Unis, a recueilli le témoignage d'un père d'une des victimes de la fusillade qui a fait 26 morts, dont vingt enfants, dans le Connecticut. En septembre dernier, Lauren, jeune institutrice de 30 ans, avait été titularisée dans l'école de Sandy Hook. Son père Gilles Rousseau, 67 ans, Américain originaire du Québec installé depuis 1965 dans le Connecticut, est un photographe de famille en semi-retraite. Il ne sait quasiment rien des dernières minutes de Lauren, atteinte de plusieurs balles au visage. Il espère que "cela a été vite et qu'elle n'a pas souffert". Gilles Rousseau a trouver en lui la force de ne pas se laisser submerger par les pourquois. Il explique avoir "déjà pardonné" au tueur, Adam Lanza. Car "je ne pourrais pas vivre en colère", dit-il.

Gilles Rousseau a perdu sa fille de 30 ans dans la fusillade de Newtown
Crédit : RTL
Gilles Rousseau a perdu sa fille de 30 ans dans la fusillade de Newtown

Gilles Rousseau (à droite) en compagnie de Barack Obama, lors de sa visite aux familles des victimes à Newtown le 16 décembre 2012 (photo RTL / Rémi Sulmont).
Gilles Rousseau (à droite) en compagnie de Barack Obama, lors de sa visite aux familles des victimes à Newtown le 16 décembre 2012
Toujours le vague sur les armes à feu


L'Amérique a enterré lundi les premiers enfants victimes de la fusillade qui a fait vendredi dernier 26 morts dans une école du Connecticut. Noah Pozner et Jack Pinto étaient tous les deux âgés de 6 ans. D'autres cérémonies suivront.

La Maison Blanche a refusé lundi de fournir la moindre précision sur les changements réclamés par Barack Obama pour éviter de nouvelles tueries comme celle de Newtown, alors que les appels en faveur d'un contrôle plus strict sur les armes à feu se multiplient dans le camp démocrate.

Deux jours après la mort de 26 personnes, dont 20 enfants de six et sept ans, tués par un homme lourdement armé dans une école primaire de Newtown, dans le Connecticut, le président américain s'est engagé dimanche soir à faire en sorte que les Etats-Unis protègent mieux leurs enfants.

Il n'a toutefois pas évoqué explicitement un éventuel durcissement de la législation sur les armes à feu et s'est contenté de promettre une réflexion avec des représentants de la police et de la justice, des éducateurs, des parents et des spécialistes des questions psychiatriques.

Le scénario de la tuerie de Newtown

Carte de localisation de Newtown (Connecticut, États-Unis)

par Rémi SulmontJournaliste RTL
Suivez Rémi Sulmont sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous