2 min de lecture Tchad

Centrafrique : au moins 24 personnes tuées à Bangui par des soldats tchadiens

Au moins 24 personnes ont été tuées et une centaine d'autres blessées à Bangui par des soldats tchadiens qui ont ouvert le feu sur la population.

Bangui, le 25 mars 2014. Des soldats tchadiens ont tiré sur la population à Bangui, tuant au moins 24 personnes.
Bangui, le 25 mars 2014. Des soldats tchadiens ont tiré sur la population à Bangui, tuant au moins 24 personnes. Crédit : AFP / PACOME PABAMDJI
La rédaction numérique de RTL et AFP

Un nouvel incident a opposé les milices chrétiennes anti-balaka et les soldats tchadiens en Centrafrique. Au moins 24 personnes ont été tuées et plus d'une centaine gravement blessées samedi 29 mars à Bangui. Des soldats tchadiens, venus rapatrier leurs compatriotes fuyant les violences dans le pays, ont ouvert le feu sur la population. 

"Il y a déjà 24 corps recensés et ramassés, et plus de cent blessés graves" dans les quartiers nord de Bangui, a déclaré à la presse Odette Dombolo, maire de Bégoua, petite commune située en périphérie de la capitale. Plus tôt, une source de la force africaine Misca avait fait état "d'au moins huit morts".

Les soldats visés par un tir de grenade, selon un officier de la Misca

A Bégoua et dans les quartiers Gobongo et Galabadja, majoritairement chrétiens, "on continue de ramasser des corps, et les blessés sont de plus en plus nombreux. On est dépassés", a ajouté Odette Dombolo. "Nous demandons aux autorités et aux humanitaires de nous venir en aide pour secourir les blessés parce que ce sont des cas graves", a-t-elle dit. "Des maisons ont été incendiées par des tirs de roquettes. Un poteau électrique a même été coupé en deux vers Gobongo, ce qui démontre que les dégâts sont très importants du fait des armes utilisées", a encore affirmé la maire.

Des hommes, femmes et enfants, ont été tués innocemment alors que personne n'a attaqué les Tchadiens

Brice Namsio, porte-parole des milices anti-balaka
Partager la citation

D'après un officier de la Misca s'exprimant sous couvert d'anonymat, "les soldats tchadiens ont été visés par une grenade qui a blessé l'un d'entre eux, et ils ont riposté". Toutefois selon Brice Namsio, un des porte-parole des milices anti-balaka, "il s'agit d'une provocation. Des hommes, femmes et enfants, ont été tués innocemment alors que personne n'a attaqué les Tchadiens".

Des incidents surviennent régulièrement à Bangui entre d'un côté les milices anti-balaka et la population, majoritairement chrétiennes, et de l'autre les soldats tchadiens, accusés de complicité avec les ex-rebelles Séléka, majoritairement musulmans, qui avaient pris le pouvoir en mars 2013 en Centrafrique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tchad Centrafrique Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7770845205
Centrafrique : au moins 24 personnes tuées à Bangui par des soldats tchadiens
Centrafrique : au moins 24 personnes tuées à Bangui par des soldats tchadiens
Au moins 24 personnes ont été tuées et une centaine d'autres blessées à Bangui par des soldats tchadiens qui ont ouvert le feu sur la population.
http://www.rtl.fr/actu/international/centrafrique-au-moins-24-personnes-tuees-a-bangui-par-des-soldats-tchadiens-7770845205
2014-03-30 22:04:21
https://media.rtl.fr/cache/ygGd3CFiB6x_lrTbbus-IQ/330v220-2/online/image/2014/0330/7770845427_bangui-le-25-mars-2014-des-soldats-tchadiens-ont-tire-sur-la-population-a-bangui-tuant-au-moins-24-personnes.jpg