Accord sur les armes chimiques en Syrie : Obama félicite Poutine

Le président américain s'est dit satisfait que son homologue russe ait pris la responsabilité de pousser son "client", le président syrien Bachar al-Assad, à démanteler ses armes chimiques.

Les deux présidents au G20 de Saint-Pétersbourg, le 5 septembre 2013
Crédit : AFP / YURI KADOBNOV
Les deux présidents au G20 de Saint-Pétersbourg, le 5 septembre 2013

Dans un entretien à ABC News, enregistré vendredi et diffusé ce dimanche 15 septembre, Barack Obama a tenu a rassurer sur le climat des relations russo-américaines et sur son entente avec Vladimir Poutine. "Je le félicite de s'être impliqué. Je le félicite d'avoir dit : 'je prends la responsabilité de pousser mon client, le régime d'Assad, à gérer les armes chimiques'", a déclaré le président américain.

"Vladimir Poutine et moi-même avons de grands désaccords sur tout un éventail de problèmes", a déclaré Barack Obama. "Mais je peux lui parler. Nous avons travaillé ensemble sur des questions importantes", comme des opérations contre le terrorisme, a-t-il précisé avant d'ajouter : "Ce n'est pas la guerre froide. Il n'y a pas de compétition entre les États-Unis et la Russie".

La menace d'une action militaire reste "réelle" pour Washington

Selon Barack Obama, les relations entre les deux pays ont toujours été marquées par la doctrine de Ronald Reagan "Confiance mais vigilance". "Tout cela est regardé à travers le prisme de l'opposition russo-américaine. Mais ce n'est pas de cela qu'il s'agit. Il s'agit de s'assurer que les pires armes ne soient pas entre les mains soit d'un régime meurtrier, soit de certains membres de l'opposition, opposés aux États-Unis comme à Assad", a-t-il encore déclaré.

L'entretien avec ABC a été enregistré avant l'annonce de l'accord entre les Etats-Unis et la Russie sur le démantèlement de l'arsenal d'armes chimiques de la Syrie. L'accord, annoncé samedi par les chefs de la diplomatie américaine et russe John Kerry et Sergueï Lavrov, fixe des échéances précises : Damas a une semaine pour présenter une liste de ses armes chimiques, et celles-ci doivent être enlevées et détruites d'ici la fin du premier semestre 2014.

En visite à Jérusalem ce dimanche, le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, a quant à lui assuré que la menace d'une action militaire américaine en Syrie reste "réelle".

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7764574950
Accord sur les armes chimiques en Syrie : Obama félicite Poutine
Accord sur les armes chimiques en Syrie : Obama félicite Poutine
Le président américain s'est dit satisfait que son homologue russe ait pris la responsabilité de pousser son "client", le président syrien Bachar al-Assad, à démanteler ses armes chimiques.
http://www.rtl.fr/actu/international/accord-sur-les-armes-chimiques-en-syrie-obama-felicite-poutine-7764574950
2013-09-15 17:37:50
http://media.rtl.fr/cache/coTFodxRNwP-uybpIfnmZQ/330v220-2/online/image/2013/0915/7764574872_les-deux-presidents-au-g20-de-saint-petersbourg-le-5-septembre-2013.jpg