INFO RTL : Hollande et Depardieu se sont longuement parlé au téléphone

C'est une information RTL. L'acteur Gérard Depardieu s'est entretenu mardi 1er janvier, par téléphone avec le président de la République François Hollande. "Gégé", qui a décroché son téléphone, a expliqué au chef de l’État les raisons de son départ pour la Belgique. Et peut-être aussi sa toute nouvelle nationalité russe octroyée par Vladimir Poutine.

"Ils se sont parlé très calmement"

La saga Gérard Depardieu continue. Après avoir décidé de partir vivre en Belgique pour échapper à la forte contrainte fiscale qui pèse selon lui en France sur les plus fortunés, l'acteur, qui a également demandé la nationalité belge, a obtenu un passeport russe par la volonté du Président Vladimir Poutine, apparemment fan de l'interprète au cinéma de Cyrano de Bergerac.

La décision de l'acteur a provoqué énormément de réactions, notamment celle du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, qui avait qualifié cette démarche de "minable". Le 21 décembre, François Hollande avait lui refusé de "participer à la polémique". Mais, selon une information de RTL, le Président français et l'acteur se sont longuement entretenus au téléphone mardi pour évoquer l'affaire.

"Ils se sont parlé très calmement, explique Arnaud Frilley, ami et producteur des activités russes de Gérard Depardieu. Il (Gérard Depardieu) lui a dit qu'il était écœuré, qu'il trouvait que la presse était devenue terrible et qu'il avait besoin de prendre du recul. Est-ce qu'il fera marche arrière ? Vous savez, il reste Français dans le coeur des Français. Les cinéphiles l'aiment. Il se fait un peu le porte-parole de beaucoup qui ne disent rien".

Le président Hollande a semblé être à l'écoute ? "Oui, lâche Frilley. C'est quand même un monument de la France Gérard Depardieu. Ça fait quelque chose. Un Président est toujours sensible. Surtout, politiquement, avec des gens populaires. Il (François Hollande) voulait comprendre pourquoi, si les motivations étaient sérieuses. Les explications données par Depardieu étaient recevables. Ce n'est pas sur l'aspect fiscal qu'il est écœuré mais vraiment sur le coté : on crache sur ceux qui réussissent, sur le succès, sur initiative. Au bout d'un moment, il y a eu un ras de bol". Le reste de la conversation restera privée...
Les exilés fiscaux

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous