1 min de lecture Faits divers

Incendie d'une discothèque au Brésil : la douleur ravivée des familles des victimes du "5-7"

Le Brésil en deuil. Le pays pleure la mort de 233 jeunes dans le terrible incendie tôt dimanche matin dans une discothèque de Santa Maria, une ville universitaire du sud du pays. Des dizaines d'autres ont été blessés. Les autorités ont annulé une cérémonie prévue ce lundi, à 500 jours du Mondial de football. En France, ce drame a fait resurgir de très mauvais souvenirs : celui de l'incendie du "5-7", à Saint-Laurent-du-Pont, près de Grenoble, en novembre 1970 (146 morts). Pour RTL, Serge Pueyo a retrouvé une mère qui, à l'époque, avait perdu deux enfants.

Le 1er novembre 1970, 146 personnes, en majorité des jeunes de 15 à 25 ans, périssaient prises au piège dans l'incendie du dancing le "5-7", à Saint-Laurent-du-Pont
Le 1er novembre 1970, 146 personnes, en majorité des jeunes de 15 à 25 ans, périssaient prises au piège dans l'incendie du dancing le "5-7", à Saint-Laurent-du-Pont Crédit : AFP / Archives
Serge Pueyo Journaliste RTL

Odette Delvaux, 83 ans, a perdu ses deux fils, Jean-Luc, 19 ans et Daniel, 17 ans, dans l'incendie de la discothèque du "5-7" (Photo RTL / Serge Pueyo)
Odette Delvaux, 83 ans, a perdu ses deux fils, Jean-Luc, 19 ans et Daniel, 17 ans, dans l'incendie de la discothèque du "5-7"
Deuil de trente jours


Un incendie provoqué par un spectacle pyrotechnique a fait au moins 233 morts dimanche à l'aube dans une discothèque de Santa Maria, dans le sud du Brésil. Le feu a pris vers 02h30 et s'est propagé en quelques secondes à l'intérieur du Kiss. On estime qu'un demi-millier de personnes se trouvaient alors dans la boîte de nuit. Les victimes ont péri asphyxiées ou piétinées dans la cohue.

La présidente Dilma Rousseff a interrompu un voyage au Chili où elle participait à un sommet Amérique latine/Union européenne pour se rendre à Santa Maria. Les autorités ont annulé une cérémonie officielle prévue lundi au stade de Brasilia pour marquer le compte à rebours à 500 jours du coup d'envoi du Mondial-2014.

La mairie de Santa Maria, une ville universitaire de 262.000 habitants à 300 km de Porto Alegre, la capitale de l'État de Rio Grande do Sul, a décrété un deuil officiel de trente jours et a monté une cellule d'aide psychologique aux proches des victimes dans le centre sportif. Les autorités ont lancé un appel au calme et demandé aux familles d'apporter des photos des jeunes pour faciliter l'identification. Elles ont appelé la population à donner son sang.

L'accident est l'un des plus meurtriers de ce type. En 2003, un incendie a fait 100 morts dans une discothèque de West Warwick (Rhode Island), aux Etats-Unis, et près de 200 personnes ont péri dans les mêmes circonstances l'année suivante au Cromagnon de Buenos Aires.

Lire la suite
Faits divers Accident Brésil
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7757394447
Incendie d'une discothèque au Brésil : la douleur ravivée des familles des victimes du "5-7"
Incendie d'une discothèque au Brésil : la douleur ravivée des familles des victimes du "5-7"
Le Brésil en deuil. Le pays pleure la mort de 233 jeunes dans le terrible incendie tôt dimanche matin dans une discothèque de Santa Maria, une ville universitaire du sud du pays. Des dizaines d'autres ont été blessés. Les autorités ont annulé une cérémonie prévue ce lundi, à 500 jours du Mondial de football. En France, ce drame a fait resurgir de très mauvais souvenirs : celui de l'incendie du "5-7", à Saint-Laurent-du-Pont, près de Grenoble, en novembre 1970 (146 morts). Pour RTL, Serge Pueyo a retrouvé une mère qui, à l'époque, avait perdu deux enfants.
http://www.rtl.fr/actu/incendie-d-une-discotheque-au-bresil-la-douleur-ravivee-des-familles-des-victimes-du-5-7-7757394447
2013-01-28 06:06:00
http://media.rtl.fr/cache/Z7VwW2PbM0GH5lhvSx3rXg/330v220-2/online/image/2013/0128/7757394452_le-1er-novembre-1970-146-personnes-en-majorite-des-jeunes-de-15-a-25-ans-perissaient-prises-au-piege-dans-l-incendie-du-dancing-le-5-7-a-saint-laurent-du-pont.jpg