"Graph Search" : le moteur de recherche de Facebook, puissant et potentiellement risqué

DÉCRYPTAGE - Depuis janvier, Facebook a entamé le déploiement de son moteur de recherche interne, "Graph Search". Un outil qui se nourrit des informations personnelles des utilisateurs.

La page française de Graph Search, le moteur de recherche interne lancé par Facebook depuis janvier dernier.
Crédit : Capture d'écran
La page française de Graph Search, le moteur de recherche interne lancé par Facebook depuis janvier dernier.

À terme, il devrait constituer le troisième pilier de Facebook, après le fil d'actualité et le journal. Et peut-être l'outil par lequel le réseau social pourrait concurrencer Google. Fort d'une extraordinaire base de données constituée des informations renseignées au fil des années par les utilisateurs de son site, Facebook a lancé en janvier dernier "Graph Search", ou "recherche dans le graphe", son moteur de recherche interne.

Déployé en version beta au mois de janvier dernier, l'outil est accessible depuis le mois de juillet à tous les utilisateurs anglophones du réseau social. Une restriction inhérente à la difficulté pour le moteur de recherche de comprendre le langage humain. Car "Graph Search" répond à une question précise, et non à de simples mots clés. Pour la France, seul un avant-goût de "Graph Search" est disponible sur le site.

Un moteur de recherche socialisé

À la différence des moteurs de recherche classiques, dont Google est l'exemple le plus marquant, "Graph Search" ne permet pas de faire de recherches sur l'ensemble du web, mais seulement parmi les contenus publiés sur le réseau social. En somme, des recherches socialisées. Par cet outil, Facebook fait des informations personnelles, laissées par les utilisateurs sur le réseau, des ressources utilisables. 

Jusqu'à présent, le moteur de recherche se limitait aux personnes et aux mentions "J'aime". Mais Facebook a annoncé lundi 30 septembre le déploiement d'une extension des contenus exploités par "Graph Search". Désormais, tous les contenus publics sont indexés. De sorte qu'il est maintenant possible d'associer plusieurs critères lors d'une recherche. Par exemple : "Personnes qui habitent à Paris". Une requête qui peut être affinée selon d'autres critères, du type : "Personnes célibataires qui habitent à Paris" ou "Personnes célibataires qui habitent à Paris et écoutent du rock".

Des limites à définir

Ce nouvel outil devrait permettre à Facebook de concurrencer des sites de publication d'avis de consommateurs, comme Yelp et, potentiellement et à long terme, Google. Actuellement complétée par le moteur de recherche de Bing, la montée en puissance des contenus susceptibles d'être scannés devrait être progressive. Elle devrait également susciter un intérêt certain pour des applications marketing.

Le principe de "Graph Search" étant de se nourrir des données publiques fournies par les utilisateurs, le danger d'un manquement aux règles  de confidentialité a rapidement été pointé par les observateurs. Facebook pourrait en effet être tenté de complexifier la protection des données privées, suggéraient Les Inrocks en juillet dernier. À cet effet, Le Monde a publié un mode d'emploi pour une protection efficace de ses données.

Des utilisations douteuses de ce nouvel outil ont également été démontrées. Le blog "Rézonances" du Monde a par exemple pu consulter une liste de soldats français partis en Afghanistan, malgré les consignes officielles de discrétion données par l'armée française aux militaires en opération. Le blog a également pu recenser les hommes mariés se disant intéressés par les hommes dans un village de moins de 300 habitants et les salariés de la RATP qui aiment le livre Mein Kampf.

La rédaction vous recommande
BenjaminHuepro
par Journaliste RTL
Suivez Benjamin Hue sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7765393441
"Graph Search" : le moteur de recherche de Facebook, puissant et potentiellement risqué
"Graph Search" : le moteur de recherche de Facebook, puissant et potentiellement risqué
DÉCRYPTAGE - Depuis janvier, Facebook a entamé le déploiement de son moteur de recherche interne, "Graph Search". Un outil qui se nourrit des informations personnelles des utilisateurs.
http://www.rtl.fr/actu/graph-search-le-moteur-de-recherche-de-facebook-puissant-et-potentiellement-risque-7765393441
2013-10-10 21:15:00
http://media.rtl.fr/cache/FE8iBQ4V2OgslP0nR-CwRA/330v220-2/online/image/2013/1010/7765394418_la-page-francaise-de-graph-search-le-moteur-de-recherche-interne-lance-par-facebook-depuis-janvier-dernier.jpg