2 min de lecture Propulsé

Tiangong-1 : revivez la chute de la station spatiale chinoise

La station spatiale chinoise Tiangong-1, hors de contrôle depuis deux ans, est entrée dans l'atmosphère dans la nuit du 1er au 2 avril.

Représentation de la station Tiangong-1 par l'agence spatiale chinoise
Représentation de la station Tiangong-1 par l'agence spatiale chinoise Crédit : CMSE
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
et Eléanor Douet

Mise en orbite en 2011, hors de contrôle depuis 2016, la station spatiale chinoise Tiangong-1 ("Palais céleste") doit retomber sur Terre autour du 2 avril. Selon les prévisions précedentes de l'Agence spatiale européenne (ESA) et de la Nasa, la chute devait intervenir entre le 31 mars, dans l'après-midi, et le 1er avril, en début de journée. Dans un communiqué publié samedi, l'ESA donne une nouvelle fenêtre comprise entre dimanche après-midi et lundi matin.


L'agence explique le ralentissement de la chute de Tiangong-1 par une météo spatiale désormais plus calme. Un flot de particules solaires aurait dû accroître la densité dans la haute atmosphère et précipiter le plongeon de la station. Mais elle n'a pas eu l'effet prévu
Il est impossible d'établir une projection plus précise. "La veille de la rentrée, vous avez une précision de l’ordre de 2 heures. 2 heures, c’est 60.000 km", expliquait il y a quelques jours Christophe Bonnal, expert des débris spatiaux au Cnes.

Tiangong-1 va être capturé par l'atmosphère vers 100 ou 110 km d'altitude. Il lui restera alors 20 ou 30 minutes de descente, que l'on appelle la rentrée atmosphérique. Lancé à une vitesse de 30.000 km/h, l'engin va alors perdre ses principaux éléments. Les panneaux solaires et les antennes vont se détacher. L'échauffement thermique va ensuite faire fondre l'essentiel des matériaux. Seule une toute petite partie de la structure de la station va atteindre la terre ferme. Les experts évoquent des pièces de quelques dizaines de kilos.

À lire aussi
Des astronautes à bord de l'ISS ont publié une photo d'eux en train de manger des pizzas dans l'espace Propulsé
Des pizzas cosmiques cuisinées dans l'espace

Suivez la chute de Tiangong-1 en direct

03h17 - La station spatiale a fait son retour dans l'atmosphère plus tôt que prévu. Le CMSEO avait annoncé auparavant que la rentrée vers la Terre s'effectuerait autour de 00h42 GMT, ce qui l'aurait située au dessus de l'Atlantique sud, au large de Sao Paulo.

03h14 - Tiangong-1 a été "globalement détruite" lors de sa rentrée dans l'atmosphère au-dessus du Pacifique. 

03h10 - Tiangong-1 est rentrée dans l'atmosphère au-dessus du Pacifique sud, selon le CMSEO.

03h08 -  Dans un communiqué, le CMSEO a précisé que le laboratoire spatial rentrerait dans l'atmosphère par 40,24 degrés de longitude ouest et 27,4 degrés de latitude sud, soit au large de Sao Paulo

03h02 - Tiangong-1 devait rentrer dans l'atmosphère autour de 00h42 GMT au-dessus de l'Atlantique sud, a annoncé le CMSEO, le bureau chinois chargé de la conception des vols spatiaux.

03h00 - Bonjour et bienvenue dans ce live qui va suivre l'entrée dans l'atmosphère de Tiangong-1

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792842433
Tiangong-1 : revivez la chute de la station spatiale chinoise
Tiangong-1 : revivez la chute de la station spatiale chinoise
La station spatiale chinoise Tiangong-1, hors de contrôle depuis deux ans, est entrée dans l'atmosphère dans la nuit du 1er au 2 avril.
http://www.rtl.fr/actu/futur/tiangong-1-comment-suivre-la-chute-de-la-station-spatiale-chinoise-en-direct-7792842433
2018-03-31 09:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TK83FoEzrJ27_2TzF0phSg/330v220-2/online/image/2018/0330/7792842650_representation-de-la-station-tiangong-1-par-l-agence-spatiale-chinoise.jpg