3 min de lecture Connecté

Le SMS fête ses 25 ans en attendant le RCS

Un quart de siècle après leur lancement, les SMS sont toujours l'un des modes de communication favoris dans le monde. Mais il perd du terrain sur les applications de messagerie tandis qu'une nouvelle norme est poussée par les opérateurs et Google.

Photo d'illustration d'une femme en train d'envoyer un SMS à Singapour le 21 juin 2012.
Photo d'illustration d'une femme en train d'envoyer un SMS à Singapour le 21 juin 2012. Crédit : ROSLAN RAHMAN / AFP
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Le message tenait en dix-sept caractères : "Merry Christmas !". Dans la nuit du 2 au 3 décembre 1992, Neil Papworth, ingénieur britannique de la société Sema Group, envoyait le tout premier SMS afin de souhaiter un "joyeux Noël" à Richard Jarvis, l'un de ses clients chez l'opérateur Vodafone. Tapé depuis le clavier d'un ordinateur - les téléphones portables n'en comportaient pas encore -, le premier message court était destiné à un usage interne

Papworth planchait sur un système permettant aux dirigeants de Vodafone d'échanger des messages avec des employés. Cantonné à un cercle restreint d'utilisateurs dans un premier temps, le Short Messaging System sort finalement de l'ornière en 1999, lorsqu'un opérateur se décide à ouvrir le dispositif à ses clients.

Facturé à l'unité et sans interopérabilité, le SMS ne rencontre pas un succès immédiat. Il sera éclatant dans les années 2000 où ses bulles de 160 caractères s'imposent comme le canal de communication le plus populaire au monde depuis le clavier numérique des téléphones. L'arrivée des claviers tactiles et la fin des forfaits SMS leur donnent une nouvelle dimension. On communique moins à la voix qu'à l'écrit. Les mots raccourcissent et les formules vont à l'essentiel. Le SMS bouscule le rapport au langage. C'est le fameux langage SMS. Les smileys puis les emojis ponctuent les messages, qui s'embarrassent moins de précaution. Aujourd'hui, des millions de textos circulent chaque seconde à travers le monde. Près de 9.000 milliards de SMS ont été échangés l'an dernier, dont 200 milliards en France.

À lire aussi
Le smartphone est le cadeau technologique préféré des Français Connecté
VIDÉOS - Noël 2017 : le guide des smartphones à mettre sous le sapin

Après 25 ans de bons et loyaux services, le SMS pourrait bientôt tirer sa révérence. Depuis l'introduction du MMS en 2002, le SMS n'a guère évolué, tombant peu à peu en désuétude face à l'avènement des applications de messagerie aux fonctionnalités multiples. Facebook Messenger et WhatsApp sont utilisés par plus d'un milliard d'utilisateurs, QQ et WeChat par plus de 800 millions et la liste des services de messagerie dépassant les 100 millions d'utilisateurs croît de jour en jour (Snapchat, Skype,Telegram, Viber, Line, BBM). Le volume de leurs échanges est aujourd'hui deux fois supérieur à celui des SMS, dont le nombre a diminué en pour la première fois en France l'an dernier

Google prépare la succession du SMS

Pour ne pas perdre la main sur cet usage clé de la téléphonie face à des services qui utilisent les réseaux de données sans leur verser un centime, les opérateurs télécoms soutiennent depuis 2008 la création du protocole RCS, le Rich Communication Service. Cette technologie offre plus de possibilités que les 160 caractères du SMS. Le RCS permet d'envoyer des textes, documents ou images et de passer des appels vocaux et vidéos sans limite de taille, en haute résolution. 

Il autorise aussi les discussions de groupe et l'envoi de documents interactifs directement dans un message, comme un billet de train ou une réservation de restaurant avec emplacement Google Maps. Le RCS séduit particulièrement les annonceurs qui voient en lui un fort potentiel pour le travail collaboratif et le marketing.

Google a intégré le protocole RCS à son application Android Messages en 2015
Google a intégré le protocole RCS à son application Android Messages en 2015

Le RCS présente aussi un intérêt pour les opérateurs. Les échanges de fichiers effectués au-delà de l'enveloppe de données allouée dans le forfait des abonnés pourront être facturés. Comme à l'époque où les SMS, qui sont désormais offerts, étaient facturés à l'unité. Une manne potentielle sur laquelle les opérateurs ne crachent pas alors qu'ils doivent composer avec le manque à gagner engendré par la fin du roaming en Europe. Plusieurs obstacles freinent encore sa démocratisation. À la différence du SMS, qui utilise le réseau GSM, le RCS nécessite d'être couvert par la 4G pour une utilisation optimale. Le RCS a aussi besoin de deux terminaux compatibles - toutes les marques n'en proposent pas encore -, sinon, il est automatiquement transformé en SMS.

Le RCS est soutenu par Google, qui mise sur lui pour rivaliser avec Facebook Messenger et iMessages. Le géant du Web l'a intégré au début de l'année à son système d'exploitation mobile Android afin de le proposer par défaut aux possesseurs de Sony, LG, Motorola, ZTE, Nokia, HTC et Wiko notamment. Google a aussi poussé une plateforme de cloud computing baptisée Jibe sur laquelle les opérateurs et les entreprises peuvent favoriser son déploiement. Utilisé par une dizaine de constructeurs (Huawei, Samsung, Sony, Nokia, HTC, notamment) et une cinquantaine d'opérateurs (dont Orange et SFR en France), le RCS permet à ce jour de connecter plus d'un milliard de personnes à travers le monde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Technologie Smartphone
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791228032
Le SMS fête ses 25 ans en attendant le RCS
Le SMS fête ses 25 ans en attendant le RCS
Un quart de siècle après leur lancement, les SMS sont toujours l'un des modes de communication favoris dans le monde. Mais il perd du terrain sur les applications de messagerie tandis qu'une nouvelle norme est poussée par les opérateurs et Google.
http://www.rtl.fr/actu/futur/le-sms-fete-ses-25-ans-en-attendant-le-rcs-7791228032
2017-12-03 11:05:00
http://media.rtl.fr/cache/Bk1vZmty-32lIXU8iUG6DA/330v220-2/online/image/2017/0804/7789608963_photo-d-illustration-d-une-femme-en-train-d-envoyer-un-sms-a-singapour-le-21-juin-2012.jpg