1 min de lecture Connecté

L'iPhone X fait le pari (risqué) de la reconnaissance faciale

Le modèle dernier cri des smartphones d'Apple utilise "Face ID" pour le déverrouillage. Un système menacé par le piratage.

Apple mise sur la reconnaissance faciale pour sécuriser l'iPhone X
Apple mise sur la reconnaissance faciale pour sécuriser l'iPhone X Crédit : AFP
François Quivoron
François Quivoron
et AFP

À l'occasion d'une keynote très attendue, Apple a dévoilé mardi 12 septembre trois nouveaux modèles d'iPhone, dont le modèle de luxe baptisé "X". Plus rapide et plus puissant, l'iPhone X "va ouvrir la voie à la technologie pour la prochaine décennie" et constitue "la plus grande avancée depuis l'iPhone original" lancé en 2007, a affirmé Tim Cook, le PDG du groupe, devant des centaines d'invités (dont RTL Futur faisait partie), lors d'une présentation au nouveau siège situé à Cupertino au sud de San Francisco.

Parmi les nouveautés, l'iPhone X utilise un système de reconnaissance faciale, appelé "Face ID". Le téléphone est "verrouillé jusqu'à ce que vous le regardiez et qu'il vous reconnaisse", a indiqué Phil Schiller, le vice-président d'Apple en charge du marketing. Ce système de reconnaissance par les traits du visage, "c'est l'avenir" du déverrouillage des iPhone, a-t-il ajouté, "la meilleure solution  et la plus simple", pour déverrouiller son téléphone, mais aussi pour s’authentifier et payer.  

À lire aussi
Une voiture autonome Uber dans les rues de Pittsburgh, en mars 2017 Connecté
Volvo va vendre 24.000 voitures autonomes à Uber

Le système "Face ID" peut-il être piraté ?

Le "Face ID" utilise des capteurs et un appareil photo qui permettent d'appréhender les traits en trois dimensions, empêchant du même coup de tromper le système avec une simple photographie. Les données récoltées pour établir l'empreinte faciale de l'utilisateur sont stockées dans la partie protégée de la puce de l'iPhone. Avec ce système, Apple prend un pari risqué. D'autres modèles de reconnaissance faciale lancés sur le marché n'ont pas mis longtemps avant d'être hackés, notamment "Hello" de Microsoft et le scan rétinien du Galaxy S8 de Samsung.

Les amateurs des produits Apple devront tout de même débourser 999 dollars, soit 1.149 euros, pour le modèle d'entrée de l'iPhone X (64 Go de stockage) mais surtout attendre le 27 octobre pour le commander, avant des livraisons le 3 novembre, ont précisé les responsables du géant technologique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Iphone Apple
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790074686
L'iPhone X fait le pari (risqué) de la reconnaissance faciale
L'iPhone X fait le pari (risqué) de la reconnaissance faciale
Le modèle dernier cri des smartphones d'Apple utilise "Face ID" pour le déverrouillage. Un système menacé par le piratage.
http://www.rtl.fr/actu/futur/l-iphone-x-fait-le-pari-risque-de-la-reconnaissance-faciale-7790074686
2017-09-13 09:20:00
http://media.rtl.fr/cache/r-EKM57ihm903RcIDiCjYQ/330v220-2/online/image/2017/0913/7790082766_apple-mise-sur-la-reconnaissance-faciale-pour-securiser-l-iphone-x.jpg