1 min de lecture L'invité de RTL

François Hollande : "Pour 2011, souhaitez-moi une bonne année 2012 !"

François Hollande, député socialiste de Corrèze, était l'invité de RTL, mercredi matin. Il répondait aux questions de Philippe Corbé, qui remplace Jean-Michel Aphatie pendant ses vacances.

François Hollande sur RTL
François Hollande sur RTL Crédit : La rédaction de RTL
La rédaction numérique de RTL
et Philippe Corbé

Bonjour François Hollande,

Bonjour,

5 millions de français ont pris du MEDIATOR depuis 1976.  En 98, la Gauche était au pouvoir, 3 médecins de l'assurance maladie alertent l'Agence du médicament sur les risques du MEDIATOR . Martine Aubry était ministre des affaires sociales, Bernard Kouchner son secrétaire d'état à la santé, des ministres de Droite leur ont succédé depuis 2002 et il a fallu attendre l'année dernière pour que ce médicament soit retiré.. c'est ce qu'on appelle « un scandale sanitaire » non ?

En tout cas, ça exige clarté, transparence et responsabilité. Et à partir de là, je pense que ce qui a été décidé : au plan parlementaire une mission d'information, au plan administratif une enquête de l'inspection générale et sans doute au plan judiciaire l'ouverture d'un certain nombre de procédures, tout ça doit établir la vérité et identifier ce qui a pu se passer ou qui ne s'est pas passé. En revanche, il y a déjà une conclusion qu'il faudra tirer : c'est la réforme de l'Agence du Médicament. On sait l'influence qu'ont les laboratoires sur cette agence...

Vous voulez parler de conflits d'intérêt ?

Il y a des conflits d'intérêts évidents..  il y a des expertises qui sont faites par des responsables de laboratoires. Ce ne sont pas forcément ceux là mêmes qui  doivent dire ce qu'un médicament peut faire ou ne peut pas faire . A partir de là, moi je fais la proposition que cette Agence du Médicament ,qui a déjà été un progrès, soit une nouvelle fois réformée, transformée pour qu'il n'y ait aucun risque de conflit d'intérêt.

C'est le même débat depuis le sang contaminé : responsable, coupable. Comme le dit le Professeur Bernard Debré qui est aussi député UMP : « ignorer pour un politique, c'est une faute ».  Est-ce qu'il y a des fautes aussi politiques de gauche, de droite dans cette affaire ? Est-ce qu'en tout cas c'est une crainte que vous pouvez avoir ?

En tout cas, ce sera aux contrôles, aux enquêtes , aux inspections de le dire. Il faut faire attention à ces remarques souvent hâtives ou à ces jugements prématurés.  Faisons en sorte de connaître la vérité. Moi je pense à tous ceux qui ont utilisé ce médicament, non pas pour ce qu'il était censé faire mais comme coupe-faim. C'est-à-dire des médecins qui ont prescrit ce médicament pour d'autres raisons que sa valeur première

Est-ce qu'il faudrait les sanctionner plus durement ?

Je pense qu'il va falloir, là aussi, regarder. Vous savez qu'ils en ont le droit donc n'essayons pas d'ouvrir un procès avant l'heure.

Et parfois sous la pression des patients d'ailleurs…

Et souvent parce que les patients eux-mêmes avaient eu cette information. Donc moi je pense à tous ceux qui ont pris ce médicament qui a eu éventuellement des conséquences sur leur santé. Je veux vraiment rendre hommage à celle qui a déclenché aussi cette révélation, le Docteur Frachon, parce qu'elle a vraiment été courageuse. Elle a résisté à beaucoup de pressions et donc maintenant il faut savoir.

François Hollande, en Cote d'Ivoire, Laurent Gbagbo a proposé hier soir une médiation internationale mais il continue à exiger le départ des casques Bleus et des troupes françaises . Il y a une réunion ce matin à l'Elysée, présidée par Nicolas Sarkozy . Est-ce que vous faites confiance au président de la république pour débloquer cette situation en Côte d'Ivoire ?

C'est pas au président de la république française de prendre les initiatives pour débloquer la situation, parce que là on  serait dans un rapport France-Côte d'Ivoire

C'est ce qu'il a fait l'autre jour à Bruxelles en lançant un ultimatum...

Je pense que ce n'est pas la bonne méthode. La bonne méthode ce sont les Nations Unies et l'Union Africaine qui doivent continuer leur pression. La France elle est impliquée. Pourquoi elle est impliquée ? non pas parce qu'elle l'a décidé elle-même

Parce que c'est une ancienne force Colonniale ...

Non pas parce qu'elle l'a décidé elle-même, mais parce qu'elle a été mandatée par les Nations Unies donc faut rester dans cette légalité internationale . J'insiste beaucoup parce que…

Nicolas Sarkozy s'est trop avancé ?

Je pense que lorsqu'on fixe des ultimatum il faut être sur qu'ils peuvent être tenus

Et donc, il a eu tort l'autre jour à Bruxelles ?

Je pense qu'il a eu raison de faire pression. Ensuite, sur la question de l'ultimatum, faut toujours être prudent parce qu'après quand il n'est pas respecté… qu'est ce qu'on fait ?  Mais moi, je suis par rapport à Laurent Gbagbo, intraitable, implacable. Je l'ai été depuis 2004 quand j'ai vu de quoi il était capable

Justement, vous aviez dit qu'il était infréquentable. Vous étiez Premier Secrétaire du PS. Et Pourtant le PS continue à fréquenter son parti le FPI, le front populaire ivoirien, au sein de l'Internationale Socialiste . Est-ce qu'il faut exclure son parti de cette l'Internationale Socialiste ?

D'abord, la position que j'ai prise en 2004, a été suivie par pratiquement tous les socialistes .  Certains avaient encore des illusions. Je crois quelques voyages auraient dû être évités…

Jean Marie Le Guen , Jean-Christophe Cambadélis…

Quelques voyages auraient dû être évités. Maintenant, il faut être d'une clarté parfaite, totale.. pas de compromission avec ceux qui utilisent la violence. Avec ceux qui utilisent une élection qui a eu lieu en 2000 ....parce qu'il a été élu Laurent Gbagbo ....d'ailleurs dans un processus électoral contesté et qui se maintient au pouvoir depuis 10 ans et qui voudrait encore prolonger la durée de l'exercice de sa fonction. C'est terminé.
Quant à l'Internationale socialiste, vous avez parfaitement raison. Quand il y a des Chefs d'Etat qui se comportent comme des dictateurs, il n'y a pas d'autre mot, et bien ils n'ont aucune place dans les réunions socialistes, au plan international.

Message adressé à la vice présidente de l'Internationale Socialiste, Ségolène Royal

Ce n'est pas elle qui décide, c'est un instance qui doit être effectivement collégiale.

Des escadrons de la mort sèment la terreur à Abidjan. Au moins 50 morts ces derniers jours, selon l'ONU . Il y a 900 militaires français, est-ce qu'ils peuvent rester passifs ?

Ils ont une mission et s'ils sentent qu'ils sont agressés, ils ont la possibilité de la légitime défense. Je pense aussi aux français qui sont là-bas...

Les 15.000...

Je ne parle pas seulement des militaires… là je parle des civils, de ceux qui ont une activité commerciale, économique voire même familiale  C'est ceux-là aussi qu'il faut protéger .

La sécurité est en jeu par le manque de présence du président ?

Non je ne dirais pas cela… Je crois qu'il faut toujours être, sur ces affaires là comme sur les autres, sérieux et responsable . Mais il faut faire attention que la population française sur place ne soit pas utlisée. Bagbo l'a déjà fait, en 2004 précisément.

Laurent Bazin parlait il y a un instant de cette valse des préfets… est ce que vous diriez comme lui que Nicolas Sarkozy instrumentalise la Préfectorale avant 2012 ?

D'abord, je suis serein.. depuis bien longtemps ce ne sont pas les préfets qui font les élections… En revanche, je reprendrai ce qui a été dit. Il y a des principes de responsabilité. Quand il y a une faute administrative, il est normal qu'un préfet puisse être limogé. Le problème avec Nicolas Sarkozy, c'est que tous les préfets sont responsables, tous les administratifs sont responsables, jamais les politiques et jamais lui-même. Quand on pose le principe de responsabilité, ça vaut d'abord pour celui qui est au sommet de l'Etat.

Rama Yade qui devrait être nommée au conseil des ministres "ambassadrice auprès de l'UNESCO"… on vire du gouvernement.. on recase .. et on s'étonne que Marine Le Pen monte dans les sondages..

Je ne suis pas sûr qu'il faille, là aussi, faire de la cause à effet 

En tout cas ça crée un climat..

Je pense que l'utilisation des fonctions d'Etat à des fins de réaffectation de ministres sans emploi ou d'anciens ministres c'est tout sauf l'exigence d'une république… comment appelait-il cela ? impartiale ?

Irréprochable…

Irréprochable .. et bien cela n'est pas irréprochable, donc ça doit être réprochable

Bon, François Hollande, que faut il vous souhaiter pour 2011 ? que Dominique Strauss Kahn reste à Washington ?

On peut me souhaiter pour 2011 d'avoir une bonne année 2012 !

Et quand est ce que justement vous allez déclarer votre candidature : début 2011 au printemps ?

Il y a une discussion qui va s'engager au début de l'année 2011 entre socialistes pour savoir quand va être organisée cette procédure des primaires, je vous répondrai après… l'année prochaine !

Lire la suite
L'invité de RTL Chroniques Jean-Michel Aphatie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7644941387
François Hollande : "Pour 2011, souhaitez-moi une bonne année 2012 !"
François Hollande : "Pour 2011, souhaitez-moi une bonne année 2012 !"
François Hollande, député socialiste de Corrèze, était l'invité de RTL, mercredi matin. Il répondait aux questions de Philippe Corbé, qui remplace Jean-Michel Aphatie pendant ses vacances.
http://www.rtl.fr/actu/francois-hollande-pour-2011-souhaitez-moi-une-bonne-annee-2012-7644941387
2010-12-22 08:35:00
http://media.rtl.fr/cache/A1UNES04E9WqkNF66RdWfQ/330v220-2/online/image/2010/1026/7632478860_francois-hollande-sur-rtl.jpg