Euthanasie : "On veut que les gens puissent mourir lorsqu'ils l'ont décidé", réclame une association

INVITÉ RTL - Jean-Luc Romero, le président de l'association pour le droit de mourir dans la dignité s'impatiente de l'arrivée d'une nouvelle loi sur la fin de vie et l'euthanasie.


Un projet de loi devrait être présenté fin 2013 sur l'euthanasie et la fin de vie (illustration)
Crédit : AFP / Archives
Un projet de loi devrait être présenté fin 2013 sur l'euthanasie et la fin de vie (illustration)

"On veut que les gens puissent mourir lorsqu'ils l'ont décidé, sans souffrance", martèle Jean-Luc Romero, président de l'association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), qui participe samedi à la 6e édition de la Journée mondiale pour le droit de mourir dignement.

Le président a annoncé un projet de loi pour la fin de l'année

Jean-Luc Romero, président de l'ADMD

Pendant la campagne présidentielle de 2012, le candidat Hollande avait promis de légiférer sur l'euthanasie. "C'était l'engagement 21, rappelle Jean-Luc Romero. Depuis son élection, il y a eu le rapport Sicard et un premier rapport du conseil national d'éthique", explique-t-il. Et là on attend le débat citoyen, qui doit enfin commencer la semaine prochaine après un an et demi d'attente", s'impatiente de le président de l'ADMD. Ce dernier se réjouit toutefois que le président ait annoncé "un projet de loi pour la fin de l'année".

La rédaction vous recommande

D'après un sondage IFOP commandé par ADMD et publié vendredi, 92% des Français sont favorables à l'euthanasie "pour les maladies insupportables et incurables". "Il y a une volonté de la part du président et d'un certain nombre de parlementaires", reconnaît Jean-Luc Romero, qui confie avoir "écrit une lettre au président pour lui rappeler ses obligations".

La nécessité d'une nouvelle loi

Mais les militants pro-euthanasie redoutent la présence de "députés pro-life" à l'Assemblée. "Ils se sont beaucoup manifestés pendant la mobilisation contre le mariage pour tous", rappelle le président de l'ADMD.

Quant à la loi Leonetti de 2005, qui régit actuellement le droit à la fin de vie, elle est jugée insuffisante pour Jean-Luc Romero. "C'est une loi faite par des médecins, pour des médecins", fustige-t-il. "Il faut une autre logique" pour régir la fin de vie, réclame Jean-Luc Romero. Pour lui et son association favorables à l'euthanasie, il faut "que ce soit les patients qui décident [de mettre un terme à leur traitement] et non ceux qui sont autour du lit" du malade.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766333037
Euthanasie : "On veut que les gens puissent mourir lorsqu'ils l'ont décidé", réclame une association
Euthanasie : "On veut que les gens puissent mourir lorsqu'ils l'ont décidé", réclame une association
INVITÉ RTL - Jean-Luc Romero, le président de l'association pour le droit de mourir dans la dignité s'impatiente de l'arrivée d'une nouvelle loi sur la fin de vie et l'euthanasie.
http://www.rtl.fr/actu/euthanasie-on-veut-que-les-gens-puissent-mourir-lorsqu-ils-l-ont-decide-reclame-une-association-7766333037
2013-11-02 12:23:00
http://media.rtl.fr/cache/-FMOxqwaWdccoNbTgmnEuw/330v220-2/online/image/2013/0214/7758174757_les-medecins-passent-a-l-offensive-dans-le-debat-sur-l-euthanasie.jpg