1 min de lecture Séisme au Japon

L'eau du robinet impropre à la consommation à Tokyo

Au Japon, une fumée noire s'échappait mercredi après-midi du bâtiment abritant le réacteur 3 dans la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, imposant l'évacuation du personnel. Elle provient de l'enceinte de confinement qui abrite le réacteur lui-même. Un taux d'iode radioactif dépassant la limite légale admise pour les bébés a été mesuré dans l'eau du robinet de Tokyo. Le Premier ministre a déconseillé la consommation de légumes-feuilles en provenance de la région de la centrale, notamment les épinards, les brocolis, les choux et les choux-fleurs. Naoto Kan a également ordonné au gouverneur de la préfecture d'Ibaraki, voisine de celle de Fukushima, de différer les livraisons de lait cru et de persil en raison de la crise nucléaire. Deux fortes répliques sismiques ont encore ébranlé le nord-est du Japon, dévasté par le tremblement de terre du 11 mars.

La rédaction numérique de RTL
et Joël Legendre

Fukushima : la contamination s'étend
Contamination-radioactive

Des centaines d'employés de Tepco s'efforcent de rétablir le courant pour remettre en route les pompes de refroidissement et empêcher une surchauffe du coeur des réacteurs, mais les débris, l'eau projetée sur le site et les pics de radiation entravent leurs efforts en permanence.

Des purificateurs d'eau dans Tokyo et cinq communes périphériques sont affectés par un niveau élevé de radiation, a déclaré mercredi un responsable de la municipalité. L'eau provenant de ces purificateurs ne doit pas être donnée aux nourrissons, ont prévenu les autorités. Une concentration d'iode de 210 becquerels par kilogramme a été relevée sur des échantillons de l'eau courante, alors que la limite fixée par les autorités nippones est de 100 becquerels pour les bébés, a expliqué un responsable du gouvernement métropolitain de Tokyo.

Des cas de contamination radioactive sur des aliments ont renforcé mercredi l'inquiétude autour de l'impact sanitaire de l'accident nucléaire. Des traces de radioactivité supérieures aux normes de sûreté ont été détectées sur onze types de légumes produits dans la préfecture de Fukushima. Parmi ces aliments figurent des brocolis, des épinards, des choux et des choux-fleurs. Sur un de ces légumes examiné lundi, le niveau de césium radioactif s'est révélé 160 fois plus élevé que le seuil de sûreté.Des niveaux de radiation supérieurs aux seuils habituels avaient été déjà signalés samedi dans du lait et des épinards de la région, conduisant l'Organisation mondiale de la Santé à estimer lundi que la crise nucléaire était plus grave que prévu.

La FDA, l'autorité sanitaire américaine, a annoncé la suspension des importations de lait, produits laitiers, fruits et légumes en provenance de quatre préfectures proches de la centrale (Fukushima, Ibaraki, Tochigi et Gunma).

La France a demandé à la Commission européenne d'imposer aux frontières de l'UE un contrôle harmonisé des importations de produits frais en provenance du Japon, une demande qui devrait être examinée ce mercredi. Il n'y a pas eu pour l'instant d'importations directes de produits frais de l'archipel vers la France mais certains aliments ont pu être introduits par le biais d'autres pays de l'UE. Paris a déjà décidé la mise en place de contrôles systématiques sur les importations de produits frais, à savoir les coquillages et le poisson. Les importations de produits japonais en France se sont élevées à 8.800 tonnes en 2010.
Promo dossier Japon

Lire la suite
Séisme au Japon Info International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7670817610
L'eau du robinet impropre à la consommation à Tokyo
L'eau du robinet impropre à la consommation à Tokyo
Au Japon, une fumée noire s'échappait mercredi après-midi du bâtiment abritant le réacteur 3 dans la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, imposant l'évacuation du personnel. Elle provient de l'enceinte de confinement qui abrite le réacteur lui-même. Un taux d'iode radioactif dépassant la limite légale admise pour les bébés a été mesuré dans l'eau du robinet de Tokyo. Le Premier ministre a déconseillé la consommation de légumes-feuilles en provenance de la région de la centrale, notamment les épinards, les brocolis, les choux et les choux-fleurs. Naoto Kan a également ordonné au gouverneur de la préfecture d'Ibaraki, voisine de celle de Fukushima, de différer les livraisons de lait cru et de persil en raison de la crise nucléaire. Deux fortes répliques sismiques ont encore ébranlé le nord-est du Japon, dévasté par le tremblement de terre du 11 mars.
http://www.rtl.fr/actu/environnement/l-eau-du-robinet-impropre-a-la-consommation-a-tokyo-7670817610
2011-03-23 12:37:00