En Isère, un projet de Center Parcs fait craindre un nouveau Sivens

REPORTAGE - Les opposants au Center Parcs de Roybon (Isère) multiplient les actions contre le projet de complexe touristique dans le massif des Chambaran.

>
En Isère, un projet de Center Parcs fait craindre un nouveau Sivens Crédit Image : AFP Crédit Média : Arnaud Grange

La contestation enfle en Isère. Dimanche, de 500 à 1.500 personnes ont défilé dans la forêt de Chambaran, à quelques kilomètres au nord du plateau du Vercors, contre le projet de construction du Center Parcs de Roybon. Depuis plusieurs jours, le chantier est la cible d'attaques et d'actes de vandalisme de la part des membres du collectif Zad (zone à défendre) qui souhaitent obtenir une suspension des travaux. Une crispation qui agite le spectre du barrage de Sivens et du drame de la mort d'un manifestant écologiste lors d'affrontements avec les forces de l'ordre.

Comme dans le Tarn, le chantier du village du groupe Pierre & Vacances est l'objet de harcèlement des zadistes presque toutes les nuits. Dimanche, les opposants aux travaux de défrichement ont d'ailleurs endommagé des piquets de géomètres et tagué des engins de déforestation. Une manière forte que le collectif justifie par l'absence de débat public et l'avis négatif rendu par une enquête publique publiée en juillet. "On n'a pas d'autre choix que d'agir dans la désobéissance civile parce qu'ils passent en force, sans autorisation, de façon totalement illégale", explique une zadiste.

La manière forte des zadistes inquiète partisans et opposants au projet

Dans le sillage des zadistes, la radicalisation de l'opposition au chantier inquiète au plus haut point. Y compris du côté de la Frapna, l'association environnementale qui a pourtant déposé un recours en référé au tribunal administratif de Grenoble pour faire arrêter l'abattage des arbres. "On craint que ça nous desserve, explique l'un des représentants de l'association. Ça peut devenir un nouveau Sivens, un nouveau Notre-Dame-des-Landes. Mais ce n'est pas nous qui appelons à ça. Si les zadistes sont dans une démarche pacifique, tant mieux. Mais s'il y a des casseurs dans l'histoire, on ne les soutient pas".

La référence aux manifestations contre le barrage de Sivens et l'aéroport Notre-Dame-des-Landes revient régulièrement. Comme dans le Tarn, les zadistes ont investi une maison forestière abandonnée à proximité du chantier. Une installation qui effraie les habitants, dans l'ensemble favorables au projet. "Les gens qui se mobilisent n'ont rien à voir avec le projet et l'écologie. Ce sont plutôt des casseurs et ça nous fait peur", confie l'un d'eux. La construction des résidences du village vacances doit débuter à l'automne 2015 pour une ouverture à la fin de l'année 2017.

La rédaction vous recommande
BenjaminHuepro
par Journaliste RTL
Suivez Benjamin Hue sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7775680423
En Isère, un projet de Center Parcs fait craindre un nouveau Sivens
En Isère, un projet de Center Parcs fait craindre un nouveau Sivens
REPORTAGE - Les opposants au Center Parcs de Roybon (Isère) multiplient les actions contre le projet de complexe touristique dans le massif des Chambaran.
http://www.rtl.fr/actu/environnement/en-isere-un-projet-de-center-parcs-fait-craindre-un-nouveau-sivens-7775680423
2014-12-01 10:01:00
http://media.rtl.fr/cache/uM-HpAnhHg4GH7HaTEKieQ/330v220-2/online/image/2014/1201/7775681586_dimanche-de-500-a-1-500-personnes-ont-defile-dans-la-foret-de-chambaran-contre-le-projet-de-construction-du-center-parcs.jpg