1 min de lecture COP21

COP21 : "Polluer ne coûte rien et dépolluer coûte cher", dénonce le PDG de Veolia

REPLAY / INVITÉ RTL - Les politiques doivent s'entendre à la COP21 dans le but de faire baisser le coût de la dépollution, plaide Antoine Frérot, le PDG de Veolia.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Télécharger COP21 : "Polluer ne coûte rien et dépolluer coûte cher", dénonce le PDG de Veolia Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste RTL

A quelques jours de l'ouverture de la COP21 à Paris, Antoine Frérot, le PDG de Veolia, souligne que "les entreprises ont un rôle majeur à jouer". Le patron du groupe de gestion de l'eau et des déchets fait partie des 78 PDG à s'être engagés pour une économie moins lourde en carbone. 

Cependant, tout dépend de ce que décident les autorités des pays concernés. "C'est dans le cadre fixé par les politiques", insiste-t-il pour mettre la pression sur les dirigeants qui vont participer à la conférence sur le climat.

À lire aussi
Donald Trump à l'ONU le 19 septembre 2017 le journal
Le journal de 18h : Donald Trump en croisade contre les "États-voyous" à l'ONU

Antoine Frérot est partisan d'une sorte de redevance à payer pour les entreprises polluantes. "Aujourd'hui, polluer ne coûte rien et dépolluer coûte cher. Il faut faire baisser le coût de la dépollution", explique-t-il.

Des accords "à la carte"

Le travail de la COP21 revient ainsi aux délégations, qui devront "fixer un cadre à l'échelle de la planète". Celui des entreprises viendra ensuite, pour trouver des moyens pour mettre cet accord en œuvre. "C'est plutôt un travail de 2016", selon Antoine Frérot.


Le PDG de Veolia est plutôt pessimiste quand à la finalisation d'un accord englobant. Il mise sur un accord pour l'ensemble des pays uniquement sur l'objectif de maintenir l'augmentation de la température en-dessous de 2 degrés. Pour le reste, la conférence devrait déboucher sur des accords "à la carte".

Veolia est partenaire de l'organisation de la COP21. Face à la menace terroriste qui pèse sur la France, sur le plan bactériologique et chimique notamment, Antoine Frétot rappelle que le groupe a pris des mesures adéquates. "Nous allons déployer ce que nous avons déployé lors des Jeux olympiques de Londres et de l'exposition universelle de Shanghaï."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
COP21 Veolia Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780650937
COP21 : "Polluer ne coûte rien et dépolluer coûte cher", dénonce le PDG de Veolia
COP21 : "Polluer ne coûte rien et dépolluer coûte cher", dénonce le PDG de Veolia
REPLAY / INVITÉ RTL - Les politiques doivent s'entendre à la COP21 dans le but de faire baisser le coût de la dépollution, plaide Antoine Frérot, le PDG de Veolia.
http://www.rtl.fr/actu/environnement/cop21-polluer-ne-coute-rien-et-depolluer-coute-cher-denonce-le-pdg-de-veolia-7780650937
2015-11-26 20:09:11
http://media.rtl.fr/cache/reLGCaJvXo6J7Bai5gP9BQ/330v220-2/online/image/2014/0422/7771346990_marc-olivier-faugiel.jpg