1 min de lecture Handicap

Élèves handicapés : une association réclame "un plan Marshall"

RÉACTION - L'association des parents de personnes atteintes d'un handicap mental, l'UNAPEI, salue la titularisation des auxiliaires de vie scolaire annoncée mardi. Une mesure nécessaire, mais pas suffisante selon elle.

Une salle de classe (illustration)
Une salle de classe (illustration) Crédit : AFP/Archives, Frank Perry
La rédaction numérique de RTL

Jean-Marc Ayrault a annoncé ce jeudi la titularisation progressive de 28.000 auxiliaires de vie scolaire (AVS) qui assistent les élèves handicapés. Pour Christel Prado, présidente de l'UNAPEI, c'est un soulagement.

"C'est le signe que le gouvernement tient ses engagements" s'est-elle félicitée sur RTL. "Désormais, l’Éducation nationale prend toute sa responsabilité dans [la prise en charge du] parcours des élèves en situation de handicap", a-t-elle ajouté.

"Les besoins sont immenses"

Le dispositif présenté par le Premier ministre sera mis en place de manière progressive, avec 3.000 personnes dès la rentrée 2014. Pour Christel Prado, ce n'est pas assez rapide. "Il y a urgence, s'alarme-t-elle, il y a vraiment un plan Marshall à développer". "Les besoins sont immenses", explique-t-elle, estimant à 13.000 le nombre d'enfants "sans solution à la rentrée" cette année. Ils "attendront chez papa et maman (...) que la France s'occupe -enfin- de leur éducation" déplore la présidente de l'UNAPEI.

À lire aussi
Une vue aérienne de Nantes, en Loire-Atlantique nantes
Un homme aveugle tue son voisin hémiplégique à coups de marteau et d'haltère

Les AVS sont destinées à aider les enfants qui "ont besoin d'une personne qui puisse les guider et maintenir leur attention dans le cadre de leur travail". Au départ, ces personnes "étaient recrutées par des associations", explique Christel Prado. "Puis le ministère de l’Éducation nationale a voulu les reprendre en main, mais les avait laissées jusqu'à ce jour dans une situation très précaire".

C'est important que les parcours des professionnels soient sécurisés

Christel Prado, présidente de l'UNAPEI
Partager la citation

"C'est important que les parcours des professionnels soient sécurisés, pour qu'ils puissent avoir la meilleure formation possible, et donner le meilleur d'eux-même auprès des élèves en situation de handicap" a déclaré Christel Prado.

Les AVS sont censées avoir reçu 60 heures de formation, pendant lesquelles "ils apprennent à connaître les différents handicaps et les besoins appropriés".

>
Télécharger RTL Soir du 22 août 2013 Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Handicap Info Rentrée scolaire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7763973848
Élèves handicapés : une association réclame "un plan Marshall"
Élèves handicapés : une association réclame "un plan Marshall"
RÉACTION - L'association des parents de personnes atteintes d'un handicap mental, l'UNAPEI, salue la titularisation des auxiliaires de vie scolaire annoncée mardi. Une mesure nécessaire, mais pas suffisante selon elle.
http://www.rtl.fr/actu/eleves-handicapes-une-association-reclame-un-plan-marshall-7763973848
2013-08-22 23:10:00
http://media.rtl.fr/cache/rWdjyhGepQfoKuuGYXmE6w/330v220-2/online/image/2013/0822/7763975884_une-salle-de-classe-illustration.jpeg