SNCF : jusqu'à +35% sur les tarifs TGV Rhin-Rhône !

Les habitants de la Franche-Comté - et tous ceux qui envisagent de prendre le TGV Rhin-Rhône - risquent de faire la grimace demain (jeudi) matin. Les futurs voyageurs vont en effet découvrir le prix des billets : jusqu'à 35% de hausse par rapport à un même trajet qui se faisait en train classique ! Pour la SNCF c’est le prix à payer pour avoir de la grande vitesse et des TGV tous neufs à la place des vieux corails qui se traînent. Les élus, eux, s'étranglent, à l'image de Marie-Guitte Dufay, la Présidente de la région Franche-Comté.

>
La réaction de Marie-Guitte Dufay, Présidente de la région Franche-Comté : "C'est scandaleux !" Crédit : Eric Vagnier

Marie-Guitte Dufay, la Présidente de la région Franche-Comté, jointe au téléphone par Eric Vagnier pour RTL :
"C’est absolument à la fois aberrant et scandaleux ! La SNCF en augmentant les tarifs se met une balle dans le pied parce qu’il est à craindre que des usagers soient refroidis par cette augmentation des tarifs. Donc là, c’est un pari extrêmement risqué que fait la SNCF et nous sommes très inquiets. Je l’ai dit à plusieurs reprises avec l’ensemble des élus de la région, nous avons fait pression sur la SNCF mais le modèle économique de la SNCF est plus fort que ces pressions-là."

Quelques exemples :

-> Belfort-Paris : de 53,10 euros en Corail aujourd'hui (plein tarif 2ème classe), va passer à 72 euros en TGV (+35,6 %)
-> Dijon-Strasbourg : de 44 euros aujourd'hui, va passer à 58 euros en TGV à compter du 11 décembre (+31,8 %)
-> Besançon-Mulhouse : de 22,30 euros en train classique aujourd'hui, va passer à 28 euros en TGV (+25,5 %)

par Éric VagnierJournaliste RTL
Suivez Éric Vagnier sur :
Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous