Disparition de Chloé : information judiciaire ouverte pour disparition

Une information judiciaire pour "disparition" a été ouverte mardi dans le cadre de la disparition de Chloé vendredi dernier à Barjac, dans le Gard. Les recherches pour tenter de retrouver la jeune fille n'ont pour l'instant donné aucun résultat, malgré la mobilisation de centaines de gendarmes. Un appel à témoin a été lancé.

L'adolescente n'a plus donné de nouvelles depuis qu'elle a quitté son domicile à scooter, vendredi dernier
Crédit : AFP / Gendarmerie nationale
L'adolescente n'a plus donné de nouvelles depuis qu'elle a quitté son domicile à scooter, vendredi dernier
>
Une procédure judiciaire qui ne renseigne en rien sur le sort de l'adolescente de 15 ans, portée disparue depuis vendredi dernier Crédits : Aline Thibal | Durée : | Date :
1/

Les recherches continuent

Cette information judiciaire permet d'élargir le champ d'action des enquêteurs qui travaillaient jusque-là dans le cadre d'une enquête préliminaire pour disparition inquiétante. Une réunion a été organisée mardi en fin de matinée entre le procureur de la République à Alès, les gendarmes et les parents de Chloé.

Les recherches avaient repris plus tôt autour du village où plus d'une centaine de gendarmes, aidés par les habitants, tentent de retrouver l'adolescente. Depuis le début des recherches, une zone de 16 kilomètres a déjà été ratissée autour du village par une centaine de gendarmes, dont 70 militaires d'un escadron de Digne, une brigade cynophile, aidés des villageois de plus en plus inquiets.
L'adolescente n'a plus donné de nouvelles depuis qu'elle a quitté à scooter, vendredi dernier
Lundi, des proches et des camarades de lycée de Chloé à Alès ont été entendus par les enquêteurs de la section de recherches de la gendarmerie, dans le cadre d'une procédure ouverte par le parquet d'Alès pour "disparition inquiétante". Mais là encore, il n'y a eu aucune avancée.

Il est quasiment acquis que Chloé a pris un moyen de transport depuis son domicile, "volontairement ou non", et s'est éloignée. Les gendarmes ont toutefois décidé mardi de procéder à de nouvelles vérifications alentour.

Avant d'alléger le dispositif des recherches et de se concentrer sur l'enquête judiciaire, un travail de recensement des points d'eau et zones dangereuses (étang, puits, rivières, etc.) a été entrepris, que des plongeurs seront chargés de sonder mercredi.

Appel à témoin

Un appel à témoin a été lancé par la gendarmerie pour retrouver la jeune fille, de corpulence mince, mesurant 1m59 et pesant 49 kg, yeux bleus, cheveux longs châtain clair, piercings aux oreilles et vêtue au moment de sa disparition d'un pantalon noir ou d'un jean et d'un blouson beige clair avec des manches noires, de marque Adidas.

Son scooter a été trouvé devant le domicile familial, le moteur froid, avec toutes les affaires de Chloé sous le siège, à l'exception de son casque et de son téléphone.

L'appel à témoin en vidéo

Dans le village, l'inquiétude grandit. Pour le cas où Chloé aurait fugué, sa mère lui a lancé un appel dans le quotidien Midi Libre, lui demandant de rentrer: "Tu n'as pas fait d'erreur. On sait pardonner. On pense à toi très fort", a dit la maman.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la dernière trace de Chloé remonte à vendredi, vers 22h. Ses parents, inquiets de son absence depuis 19h, sont rentrés à la maison et ont trouvé le scooter, moteur froid avec toutes les affaires sous le siège, à l'exception de son casque et de son téléphone.

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous