2 min de lecture Terrorisme

Terrorisme : face aux attentats, la Croix-Rouge forme à la pose d'un garrot

En réaction aux attentats qui frappent régulièrement l'Hexagone, la Croix-Rouge a lancé sa 15e Caravane d'été, qui forme les vacanciers aux premiers secours.

Des volontaires de la Croix-Rouge enseignent les techniques de premier secours à la population, le 21 novembre 2015 à Paris.
Des volontaires de la Croix-Rouge enseignent les techniques de premier secours à la population, le 21 novembre 2015 à Paris. Crédit : LOIC VENANCE / AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

La Croix-Rouge tente de s'adapter. Après avoir abandonné l'apprentissage de la pose d'un garrot voilà une dizaine d'années, l'association l'a réactivé à la suite des attentats de novembre 2015 et mis en pratique lors de sa 15e Caravane d'été. "L'objectif est de former le grand public puisque ces situations d'urgence se produisent là où il y a beaucoup de monde. Arrêter une hémorragie doit se faire dans les premières secondes et la personne la plus à même de l'arrêter est celle qui est là où cela se produit", explique Mickaël Salgado, président départemental de la Croix-Rouge en Gironde. 

Lors de cette Caravane d'été, qui sillonne la France en neuf étapes, les vacanciers ont l'occasion de se former au massage cardiaque, aux bonnes réactions à adopter en cas de catastrophe, ainsi qu'à la stabilisation des blessés en attendant l'arrivée des secours. "Ce n'est pas évident et c'est quand même mieux de s'entraîner un peu avant", témoigne Patrick après avoir été initié à la pose d'un garrot improvisé. "En situation réelle jamais je n'en aurais fait un, mais désormais si je devais en faire, je serais un peu moins stressé", ajoute ce Bordelais d'une cinquantaine d'années venu assister à une journée de formation.

En une journée de formation on peut apprendre beaucoup de gestes primordiaux

Mickaël Salgado
Partager la citation

Damien Moreau, responsable départemental de la formation à la Croix-Rouge de Gironde, insiste sur la simplicité d'un tel geste pourtant si important. Sa pose ne nécessite pas plus de 30 secondes et peut être réalisée avec "tout ce que l'on peut avoir sous la main. Cependant, il est nécessaire d'en maîtriser les fondements car "une des conséquences est le risque d'amputation" de la partie basse du membre privée de sang un long moment, souligne-t-il.

À lire aussi
L'ambassade de Turquie à Paris Turquie
Ismaïl Hakki Musa, ambassadeur de Turquie en France, est l'invité de RTL

En France, près de 15% de la population française est formée aux premiers secours, mais les attentats de novembre 2015 ont fait croître de 40% les demandes de formation auprès de la Croix-Rouge. "En une journée de formation on peut apprendre beaucoup de gestes primordiaux. Et qu'est-ce qu'une journée quand dans sa vie on peut, peut-être, sauver la vie d'une personne?", s'interroge Mickaël Salgado.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Croix-Rouge France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784283527
Terrorisme : face aux attentats, la Croix-Rouge forme à la pose d'un garrot
Terrorisme : face aux attentats, la Croix-Rouge forme à la pose d'un garrot
En réaction aux attentats qui frappent régulièrement l'Hexagone, la Croix-Rouge a lancé sa 15e Caravane d'été, qui forme les vacanciers aux premiers secours.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/terrorisme-face-aux-attentats-la-croix-rouge-forme-a-la-pause-d-un-garrot-7784283527
2016-07-31 00:39:00
http://media.rtl.fr/cache/AR35niQX_NoPVIMDdyRyXw/330v220-2/online/image/2016/0730/7784283521_000-par8336037.jpg