2 min de lecture Saint-Étienne-du-Rouvray

Saint-Étienne-du-Rouvray : un demandeur d'asile syrien placé en garde à vue

Outre ce migrant syrien, deux autres personnes sont toujours en garde à vue tandis que deux individus ont été relâchés.

Les forces de police et de secours aux abords de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray où une prise d'otages a eu lieu, le 26 juillet 2015
Les forces de police et de secours aux abords de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray où une prise d'otages a eu lieu, le 26 juillet 2015 Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
JulienAbsalon1
Julien Absalon
et AFP

Trois personnes étaient en garde à vue vendredi 29 juillet, dont un réfugié syrien, dans l'enquête sur l'attaque jihadiste dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, et deux autres ont été relâchées, a-t-on appris de sources judiciaires et proches de l'enquête. L'individu syrien a été interpellé jeudi dans un centre d'accueil de demandeurs d'asile de l'Allier, comme le révélait La Montagne. "La photocopie d'un passeport syrien a été retrouvée au domicile d'Adel Kermiche et les enquêteurs cherchent à savoir s'il pourrait s'agir de cet homme", indique cette source.


Un Français de 30 ans, également dans l'entourage familial de Petitjean, était toujours en garde à vue. L'homme, qui réside en Meurthe-et-Moselle, intéresse les enquêteurs qui cherchent à savoir "s'il aurait pu avoir connaissance d'un projet d'attentat fomenté par le tueur", a expliqué la source proche de l'enquête. Un mineur de 16 ans dont le frère, proche de l'autre auteur de l'attaque Adel Kermiche, est parti dans la zone irako-syrienne en mars 2015, était également toujours entendu.

En revanche, la soeur d'Abdel Malik Petitjean, l'un des auteurs de la prise d'otages, et l'ami de cette dernière, interpellés mercredi, ont été relâchés jeudi soir. "Ils ont livré des indications intéressantes sur son parcours, mais aucun élément ne montre leur implication dans les faits", selon une source. 

À lire aussi
L'église de Sain-Étienne-du-Rouvray après l'assassinat terroriste du père Hamel, survenu le 26 juillet 2016 attentats
Saint-Étienne-du-Rouvray : l'un des tueurs était connu de trois services de renseignement

Par ailleurs, dans des procédures distinctes de cette enquête, deux hommes fichés S sont entendus et pourraient avoir un lien avec l'attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray. Le premier est un Français de 20 ans qui s'était rendu en Turquie début juin avec Abdel Malik Petitjean avant d'être refoulé. Le second est un homme chez qui on a retrouvé, le 24 juillet, deux jours avant l'attaque de l'église, une vidéo dans laquelle une personne, ressemblant fortement à Abdel Malik Petitjean, prête allégeance à Daesh.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Saint-Étienne-du-Rouvray Réfugiés Migrants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784267212
Saint-Étienne-du-Rouvray : un demandeur d'asile syrien placé en garde à vue
Saint-Étienne-du-Rouvray : un demandeur d'asile syrien placé en garde à vue
Outre ce migrant syrien, deux autres personnes sont toujours en garde à vue tandis que deux individus ont été relâchés.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/saint-etienne-du-rouvray-un-demandeur-d-asile-syrien-place-en-garde-a-vue-7784267212
2016-07-29 10:55:00
http://media.rtl.fr/cache/79x8Ub89dPcTRpG_QDntZw/330v220-2/online/image/2016/0726/7784232999_les-forces-de-police-et-de-secours-aux-abords-de-l-eglise-de-saint-etienne-du-rouvray-ou-une-prise-d-otages-a-eu-lieu-le-26-juillet-2015.jpg