1 min de lecture Saint-Étienne-du-Rouvray

Saint-Étienne-du-Rouvray : Adel Kermiche échangeait via Telegram, une messagerie sécurisée

Depuis plusieurs mois, et le matin de l'attentat à Saint-Étienne-du-Rouvray, Adel Kermiche correspondait avec une centaine de personnes via des messages cryptés.

Une personne consulte son smartphone dans le métro à Paris
Une personne consulte son smartphone dans le métro à Paris Crédit : SIPA
103029000663527498057
Eléanor Douet

C'est une application qui donne du fil à retordre aux services de renseignement qui entre dans l'enquête sur l'attentat à Saint-Étienne-du-Rouvray : Telegram. Adel Kermiche, l'un des deux tueurs du père Jacques Hamel, utilisait cette messagerie, créée en 2013 pour discuter avec des centaines de personnes, jusqu'à une heure seulement de l'attaque de l'église de la ville de Seine-Maritime, selon une information de la Voix du Nord. Le journal indique que Adel Kermiche avait ouvert sur Telegram une "private channel", une chaîne lui permettant de s’adresser à une audience ultra-sélectionnée. Il avait choisi pour nom de code Abu Jayyed al-Hanafi et la photo de Abou Bakr al-Baghdadi, chef suprême du groupe État islamique, comme représentation, ne laissant aucun doute concernant son attachement à Daesh.

Depuis des mois, Adel Kermiche correspondait via cette application avec près de 200 personnes. L’un d'entre eux explique à la Voix du Nord que les échanges pouvaient être "écrits ou oraux mais toujours détruits rapidement". "C’est à partir de Facebook que s’établissent les premiers contacts avant le basculement vers Télégram." Une heure avant d'attaquer l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray, à 8h30, le terroriste a publié ce message : Télécharger (sic) ce qui va venir et partager le en masse !!!!".

Une application sulfureuse

Depuis des mois Telegram et ses messages chiffrés sont très prisés par les jihadistes de Daesh, qui peuvent ainsi ensemble sans pouvoir être repérés par les services de renseignement, puisque le chiffrement de Telegram est, pour le moment, impénétrable. Mais le groupe État islamique se sert également de cette application pour communiquer. C'est d'ailleurs via la plateforme qu'il avait revendiqué l'attentat contre un avion russe dans le Sinaï, qui avait tué 224 passagers le 31 octobre 2015.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Saint-Étienne-du-Rouvray Attentat Application
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784254210
Saint-Étienne-du-Rouvray : Adel Kermiche échangeait via Telegram, une messagerie sécurisée
Saint-Étienne-du-Rouvray : Adel Kermiche échangeait via Telegram, une messagerie sécurisée
Depuis plusieurs mois, et le matin de l'attentat à Saint-Étienne-du-Rouvray, Adel Kermiche correspondait avec une centaine de personnes via des messages cryptés.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/saint-etienne-du-rouvray-adel-kermiche-echangeait-via-telegram-une-messagerie-securisee-7784254210
2016-07-28 05:11:00
http://media.rtl.fr/cache/4ptsFy0Iy56vp2e0d6dQfg/330v220-2/online/image/2016/0414/7782822482_une-personne-consulte-son-smartphone-dans-le-metro-a-paris.jpg