1 min de lecture Éducation nationale

Rentrée scolaire : les mesures de sécurité "ne sont pas raisonnables" dénonce Phillippe Saurel

INVITÉ RTL - Le maire de Montpellier s'insurge contre la circulaire qui a été adressée aux maires quelques jours avant la rentrée.

Christophe Pacaud Agnes Bonfillon L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon
>
Télécharger Rentrée scolaire : les mesures de sécurité "ne sont pas raisonnables" dénonce Phillippe Saurel Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

À quelques heures de la rentrée scolaire, Phillippe Saurel, le maire de Montpellier, est excédé par les mesures de sécurité réclamées par l'État dans les écoles. L'élu annonce qu'il ne pourra pas les faire appliquer sans augmenter les impôts locaux. En effet, s'il devait faire respecter les mesures de sécurités indiquées dans la circulaire envoyée par les recteurs, cela entraînerait "un coût incroyable en termes d'investissements sur les locaux mais également en termes de personnels". Phillippe Saurel prend pour exemple la fouille devant les salles de classe : "Ni les directeurs d'écoles, ni les enseignants, ni les parents d'élèves, ni les employés municipaux ne sont employés à le faire", il faudrait donc faire intervenir des policiers municipaux dans les 123 écoles montpelliéraines et donc recruter de nouveaux agents. 

Au total, le maire estime que la mise en place et le fonctionnement de ces dispositifs coûteraient 15 millions d'euros à sa ville. Une somme qui vient subitement plomber le budget municipal. "Entre la décision du gouvernement et le moment où nous l'avons reçue en tant que maires s'est écoulé un mois et toutes ces mesures sont à mettre en application trois jours avant la rentrée", s'insurge Philippe Saurel. Si l'État oblige l'élu a appliquer la circulaire, il risque d'augmenter la taxe d'habitation de 13% à 15%. "C'est pas une menace", prévient-il en ajoutant : "J'ai essayé d'évaluer l'augmentation du pourcentage d'imposition que cela imposerait si nous n'arrivions pas à négocier avec l'Éducation nationale un certain nombre de mesures qui sont raisonnables. Je considère que cette circulaire n'est pas raisonnable."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Rentrée scolaire Sécurité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784686238
Rentrée scolaire : les mesures de sécurité "ne sont pas raisonnables" dénonce Phillippe Saurel
Rentrée scolaire : les mesures de sécurité "ne sont pas raisonnables" dénonce Phillippe Saurel
INVITÉ RTL - Le maire de Montpellier s'insurge contre la circulaire qui a été adressée aux maires quelques jours avant la rentrée.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/rentree-scolaire-les-mesures-de-securite-ne-sont-pas-raisonnables-denonce-phillippe-saurel-7784686238
2016-08-31 23:55:00
http://media.rtl.fr/cache/OUvlstaJPHZWd8xOuohmrA/330v220-2/online/image/2015/0216/7776617940_christophe-pacaud-agnes-bonfillon.png