2 min de lecture Val-de-Marne

Policiers agressés à Champigny : comment va se dérouler l'enquête ?

ÉCLAIRAGE - Emmanuel Macron et Gérard Collomb assurent que les personnes qui ont tabassé des policiers à Champigny-sur-Marne le week-end de la Saint-Sylvestre seront interpellées. Mais l'enquête s'annonce plus compliquée.

>
Des policiers agressés à Magnanville le soir de la Saint-Sylvestre Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Crédit Média : Olivier Boy | Durée : | Date :
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"La société de violence ne saurait continuer à exister". Les vœux pour la nouvelle année ont laissé la place à un message ferme lancé par Gérard Collomb. Le ministre de l'Intérieur a mis en garde les agresseurs des deux policiers qui ont été roués de coups à Champigny-sur-Marne dans le Val-de-Marne, le week-end du 31 décembre. 

Lundi 1er janvier par ailleurs, un policier a été frappé à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis alors qu'il voulait contrôler un scooter volé dans la cité des 3.000.

Ce mardi 2 janvier sur Europe 1, Gérard Collomb a déclaré que "cette société de la violence ne saurait continuer à exister dans les prochaines années, il faut y mettre fin", et a condamné des actes "inadmissibles". La veille, Emmanuel Macron avait qualifié ces agressions de "lynchage lâche". Sur Twitter, le président de la République avait annoncé que "les coupables (...) seront retrouvés et punis"

À lire aussi
Une cour d'une école maternelle (illustration) Val-de-Marne
Val-de-Marne : retrouvé alcoolisé, un directeur d'école se masturbait dans la cour

Après l'agression de Champigny, deux personnes ont été placées en garde à vue en lien avec des dégradations de véhicules, mais les personnes responsables de l'agression n'ont pas encore été appréhendées, explique l'AFP. Comment va se dérouler l'enquête ? 

"Il y a eu un certain nombre de vidéos, on va pouvoir travailler pour retrouver les agresseurs", a déclaré Gérard Collomb tout en rappelant qu'il ne fallait pas négliger "le temps de l'enquête".

Possible "d'identifier les personnes qui ont filmé"

Mais selon Olivier Boy, journaliste au service police-justice de RTL, "ce n'est pas simple. Comme à chaque fois que vous devez faire une enquête dans un contexte d'émeute urbaine - et c'était quasiment la situation à Champigny-sur-Marne -, la mission des policiers c'est de retrouver les quelques-uns qui ont directement frappé la jeune policière à terre".
 
Il souligne que, sur les vidéos montrant la scène sur les réseaux sociaux, des visages ont été filmés, "donc normalement, il sera possible d'identifier les personnes qui ont filmé. Parmi tous les jeunes qui étaient présents sur les lieux, beaucoup se connaissent en théorie, beaucoup de groupes venaient des mêmes quartiers de Champigny". 
 
Quelle est la prochaine étape ? "Il va falloir maintenant tenter de recueillir des témoignages pour identifier ceux qui ont été les plus violents, qui ont frappé directement. Pour l'instant, ces personnes courent toujours", conclut Olivier Boy.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Val-de-Marne Policiers Gérard Collomb
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791658086
Policiers agressés à Champigny : comment va se dérouler l'enquête ?
Policiers agressés à Champigny : comment va se dérouler l'enquête ?
ÉCLAIRAGE - Emmanuel Macron et Gérard Collomb assurent que les personnes qui ont tabassé des policiers à Champigny-sur-Marne le week-end de la Saint-Sylvestre seront interpellées. Mais l'enquête s'annonce plus compliquée.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/policiers-agresses-a-champigny-comment-va-se-derouler-l-enquete-7791658086
2018-01-02 14:25:47
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7Oe-NtqsBJgrE9uUmBcVvQ/330v220-2/online/image/2018/0102/7791659352_gerard-collomb-le-31-decembre-2017.jpg