1 min de lecture Pesticides

Pesticides : Greenpeace a envoyé à des journalistes des bouteilles de jus qui ont explosé

L’ONG écologiste Greenpeace s’est attirée les foudres de plusieurs rédactions en leur adressant des bouteilles de jus, remplies de fruits pressés achetés dans la grande distribution, qui ont explosé 48h après leur livraison.

Des activistes de Greenpeace dénoncent la présence de pesticides dans les produits d'un supermarché le 15 octobre 2015.
Des activistes de Greenpeace dénoncent la présence de pesticides dans les produits d'un supermarché le 15 octobre 2015. Crédit : SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA
109117333772423871640
Geoffroy Lang

Sous un dessin de tête mort, Greenpeace annonce la couleur : "Jus multi-pesticides", peut-on lire sur la petite bouteille en plastique adressée à plusieurs rédactions parisiennes vendredi 24 juin. L’ONG écologiste explique que la bouteille contient le jus de plusieurs fruits et légumes achetés dans la grande distribution. Alors que la bouteille en plastique comporte une mention "À ne pas consommer", une attachée de presse de Greenpeace a tenu à réitérer ces conseils en contactant les rédactions concernées pour leur intimer de ne "surtout pas ouvrir les bouteilles [...] car avec les changements de température, cela peut exploser au visage quand on l’ouvre", rapporte le site Allodocteurs.fr.

Malgré ces précautions, plusieurs journalistes ont eu la mauvaise surprise de découvrir que la fameuse bouteille avait explosé toute seule à leur arrivée au bureau lundi 27 juin. "L’étagère est couverte d’une croûte violacée, et les dossiers posés là – des études scientifiques annotées, représentant plusieurs semaines de travail – sont imbibés d’une substance sombre, visqueuse et malodorante", peut-on lire sur Allodocteurs. Le même phénomène s’est produit dans d’autres rédactions, comme celle du Journal des femmes. Devant cette étrange explosion, le service de communication de l'ONG assure pourtant qu’aucun produit n’a été rajouté. "Envoyez-nous la facture", aurait répondu Greenpeace face aux plaintes des journalistes qui ont retrouvé leur bureau maculés de jus.

L’objet de cette campagne de communication est de sensibiliser les médias sur la présence de nombreux résidus de produits phytosanitaires dans les fruits et les légumes vendus en grande surface. Si leur quantité est souvent infime lorsqu’un seul fruit ou un seul légume est pris en compte, leur accumulation peut faire apparaître des taux de pesticides supérieurs aux seuils autorisés. L’ONG avait déjà fait une opération de sensibilisation sur ce sujet dans un supermarché Leclerc des Yvelines le 22 juin dernier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pesticides Greenpeace Fruits et légumes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783870452
Pesticides : Greenpeace a envoyé à des journalistes des bouteilles de jus qui ont explosé
Pesticides : Greenpeace a envoyé à des journalistes des bouteilles de jus qui ont explosé
L’ONG écologiste Greenpeace s’est attirée les foudres de plusieurs rédactions en leur adressant des bouteilles de jus, remplies de fruits pressés achetés dans la grande distribution, qui ont explosé 48h après leur livraison.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/pesticides-greenpeace-a-envoye-a-des-journalistes-des-bouteilles-de-jus-qui-ont-explose-7783870452
2016-06-27 16:31:54
http://media.rtl.fr/cache/mRpEvj9c1sI9mrnS8sxN-Q/330v220-2/online/image/2016/0627/7783870457_des-activistes-de-greenpeace-denoncent-la-presence-de-pesticides-dans-les-produits-d-un-supermarche-le-15-octobre-2015.jpg